Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

L’AEJ et la BACI signent une convention cadre pour lutter contre le chômage des jeunes

Publié le jeudi 16 mai 2019  |  AIP
Signature
© Abidjan.net par JOB
Signature d’une convention-cadre de partenariat entre le FDFP (Fonds de développement de la formation professionnelle) et l’AEJ (Agence nationale pour l’insertion et l’emploi des jeunes)
Vendredi 10 mai 2019. Abidjan. Une convention-cadre de partenariat entre le FDFP (Fonds de développement de la formation professionnelle) et l’AEJ (Agence nationale pour l’insertion et l’emploi des jeunes) a été signée dans la matinée de ce vendredi, au siège du FDFP, dans l’objectif de définir des modalités de collaboration entre les parties en faveur de l’emploi des jeunes. Les deux parties ont été respectivement par le Secrétaire général du FDFP, Ange Leonid Barry-Battesti et l’Administrateur de l’AEJ, Jean Louis Kouadio.


Une convention cadre a été signée mercredi entre l’Agence emploi jeunes (AEJ) et la Banque atlantique de Côte d’Ivoire (BACI) pour la mise en œuvre de la 2e édition de l’opération "Agir pour les jeunes" visant à lutter contre le chômage des jeunes et promouvoir leur autonomisation.

La convention a pour objectif de déterminer les modalités pratiques de mise à disposition de ressources financières à un taux préférentiel aux institutions de micro-finance (IMF) désignées afin de financer les microprojets des jeunes.

A cet effet, l’AEJ, placée sous la tutelle du ministère de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, mettra à la disposition de la BACI, un montant de 3,692 milliards FCFA pour le financement de ces projets, via des micro-finances.

Quant à la BACI, elle assurera le suivi et le recouvrement des prêts accordés à travers ce partenariat prévue pour durer 24 mois, à compter de sa date de signature.

« Je voudrais vous inviter à une synergie d’actions réelle opérante et à la consolidation d’un cadre permanent de collaboration et de partage de bonnes pratiques à l’effet de contribuer à résoudre la problématique du sous-emploi et de la précarité des jeunes par l’entrepreneuriat », a déclaré le représentant du ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Kouadio Jean-Louis, à la cérémonie tenue au cabinet du ministre, au Plateau.

L'administrateur de l'AEJ a précisé que cette signature rend possible le financement à un taux préférentiel, d’activités génératrices de revenus au bénéfice de 19 500 personnes de 18 à 40 ans, sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Cette 2e édition s’inscrit également dans le volet entrepreneuriat du Programme social du gouvernement (PSgouv) 2019-2020 qui prévoit à terme le financement de projet au bénéfice de 131 000 jeunes.

(AIP)

bsb/cmas
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment