Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Le pseudo agent de la présidence écope d’un mois de prison ferme à Tiassalé

Publié le jeudi 16 mai 2019  |  AIP


Un individu se faisant passer pour un agent de la présidence de la République, Koffi Kouamé Édouard, 33 ans, a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Tiassalé, à un mois de prison ferme pour faux et usage de faux dans un document administratif.

Édouard comparaissait devant le tribunal correctionnel de Tiassalé pour avoir présenté un faux "laissez-passer" lors d'un contrôle radar au PK77 de l'autoroute du Nord, le 05 mai.

Ce jour-là, il est arrêté par des agents de sécurité pour excès de vitesse. Pour échapper à une contravention et tromper la vigilance de ces agents, il leur brandit une carte de la présidence de la République de Côte d'Ivoire sur laquelle il est inscrit "laisser-passer".

L'aspect frauduleux de la carte n'échappe pas à un policier, précédemment en service à la présidence. Intrigué, il décide d'en avoir le cœur net, le cuisinant de questions. Le policier interpelle donc Koffi Kouamé Édouard et le confie au commissariat de police de Sikensi, pour la suite de la procédure.

Lors de l'enquête préliminaire et à la barre du tribunal, mercredi, Édouard reconnaît la fraude, accusant un homme qui serait un médecin militaire à la présidence de lui avoir donné le document.

Le juge conclut que le faux et l'usage de faux est clairement établi étant donné que d'une part, l'homme ne travaille pas à la présidence de la République et d'autre part, l'usage qu'il fait de la carte ne profite pas à la présidence non plus. En répression, Édouard est condamné à un mois de prison ferme et à 20 000 FCFA d'amende.

(AIP)

kd/cmas
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment