Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Mabri Toikeusse rompt le jeûne avec le corps diplomatique musulman

Publié le vendredi 17 mai 2019  |  AIP
Ramadan:
© Abidjan.net par D ASSOUMOU
Ramadan: Les ministres et cadres musulmans initient une cérémonie de rupture commune du jeûne
Jeudi 25 juin 2015. Abidjan.Les ministres et cadres musulmans ivoiriens ont prôné, , à Abidjan "la paix, le partage et la solidarité", au cours d`une cérémonie de "rupture commune du jeûne" initiée par le ministre d`Etat, ministre du Plan et du développement, El Hadj Abdallah Albert Toikeusse Mabri.


El Hadj Abdallah Mabri Toikeusse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a convié, jeudi, l’ensemble des ambassadeurs des pays musulmans accrédités en Côte d’Ivoire à la rupture du jeûne, au 10ème jour du mois du Ramadan à sa résidence d’Abidjan-Cocody.

Les convives du couple Abdallah ont d’abord rompu le jeûne avec des beignets, du lait, des victuailles et autres friandises sous la bénédiction de l’imam Sékou Sylla, responsable de la communication du Conseil supérieur des imams (COSIM).

Il s’en est suivi la prière de rupture dirigée par le Raïs Moussa Fadiga, président des musulmans sunnites de Côte d’Ivoire (AMSCI) en présence de Cissé Djiguiba, représentant le président du COSIM, Cheick Boikary Fofana.

Mettant les petits plats dans les grands, les invités du couple Mabri ont, ensuite, eu droit à un somptueux repas avant la grande prière du soir.

« En ce mois de pénitence, le pays a besoin de beaucoup de prières pour obtenir la clémence d’Allah afin que nous puissions tirer le meilleur bénéfice des bénédictions qui sortent de la bouche du jeûneur », a dit El Hadj Abdallah Mabri Toikeusse.

A la communauté diplomatique musulmane, Mabri Toikeusse a indiqué que « dans les pas du président Houphouët Boigny, Alassane Ouattara veut construire une Côte d’Ivoire amie de tous, ouverte à tous », œuvre à laquelle il contribue modestement par ces moments de raffermissement des liens d’amitié et d’excellente coopération.

« L’Islam est une religion de tolérance et de fraternité. En ce mois de piété et de recueillement, je formule des vœux pour que l’action gouvernementale du ministre Mabri soit couronnée de succès à la tête de son ministère parce que la Côte d’Ivoire a besoin de compétences pour son développement », a souhaité le doyen des ambassadeurs des pays musulmans accrédités en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur de l’Algérie, Bouguetaia Mohamed Abdelaziz.

Il a également appelé à un apaisement des cœurs, au rassemblement, à l’unité et à la cohésion sociale pour que la politique sociale du président Alassane Ouattara visant l'amélioration des conditions de vie des populations, en 2020, soit un franc succès.

Cette rupture collective du jeune avec les représentations diplomatiques élargie à des opérateurs économiques, hauts fonctionnaires de l’administration, musulmans ou non, en était à sa 6ème édition. L’ambassadeur algérien y participait pour la 4ème fois.

Le Ramadan est un moment privilégié de partage entre les musulmans et les autres communautés religieuses, les voisins, amis et connaissances avec la célébration, en apothéose, de l’Aïd El Fitr.

(AIP)

aaa/kam
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment