Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Réforme de la CEI en Côte d’Ivoire: la société civile émet des réserves

Publié le dimanche 19 mai 2019  |  RFI
Municipales
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Municipales et Régionales 2018: Ouverture des Bureaux de vote
Abidjan le 13 Octobre 2018. Dans le cadre des élections municipales et régionales, les bureaux de vote ont ouvert leurs portes ce Samedi.


En Côte d’Ivoire, après deux nouvelles rencontres à huis clos (les 9 et 13 mai) entre le gouvernement et la société civile, portant sur la réforme (débutée en janvier) de la Commission électorale indépendante, le Groupe de plaidoyer et d’action pour une transparence électorale (Gpate) et l’Action pour la promotion des droits de l’homme (APDH) ont publié un communiqué pour faire part de leurs réserves, non seulement sur la forme de ces négociations, mais aussi sur le fond des propositions qui ont été présentées par le gouvernement jusqu’à présent.

C’est une Commission électorale indépendante à 14 membres au lieu de 17 que le gouvernement suggère à ce stade. Celle-ci inclurait - entre autres - des membres de l’exécutif ainsi que des représentants des organisations religieuses. « Tous ces membres ont droit de vote et sont donc éligibles » note le Gpate, qui s’inquiète de cette orientation.

« Nous avons le sentiment que les choses n'évoluent pas dans le sens de la réforme demandée par la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples, nous explique Abraham Denis Yaurobat. (Dans) les propositions que nous faisons, la tendance était au retrait des membres de l'administration et nous avons été surpris que le gouvernement, dans ses propositions, n'ait pas tenu compte de cela. »
... suite de l'article sur RFI

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment