Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Recrudescence des conflits: La Ministre Mariatou Koné initie avec l’appui du PNUD, un atelier d’actualisation de la cartographie, de prévention et de gestion durable des conflits en Côte d’Ivoire.

Publié le mercredi 22 mai 2019  |  Ministères
Logements
© Abidjan.net par Marc Innocent
Logements sociaux / Bingerville : Cérémonie de remise des clés aux souscripteurs
Abidjan le 14 Septembre 2017. Les Ministres Claude Isaac Dé et Mariatou Koné, représentant le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, ont procédé à la première remise officielle des clés des logements sociaux aux souscripteurs. C`était sur le site de Bingerville.


Après l’élaboration par le Programme National de Cohésion Sociale en 2015 de la cartographie des conflits, quel est la situation actuelle des conflits au regard des pics de violence observés ces trois dernières années sur l’ensemble du territoire national.

Pour répondre à cette équation, le Professeur Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté initie un atelier de réflexion à l’intention d’une quarantaine de participants composés des membres du corps préfectoral, de la société civile, d’expert en cartographie et des ministères techniques que sont ceux en charge de l’Agriculture puis des Mines et de l’Energie.
Bemba Aboulaye, Directeur de Cabinet de la Ministre Mariatou Koné a procédé à l’ouverture des travaux de cette rencontre de réflexion le lundi 20 mai dans la ville balnéaire de Grand Bassam.

Durant trois jours, il a été question d’actualiser la cartographie des conflits, pousser la réflexion afin de mieux les comprendre, les spécificités par région et proposer des exquises de solutions pour y mettre un terme.
La clôture de cet atelier aura lieu ce mercredi 22 Mai en présence de la Ministre Mariatou Koné.

En effet ces trois derniers années, la Côte d’Ivoire est secouée par de fréquents conflits de différentes natures avec pour conséquences des pertes en vie humaine et de nombreux dégâts matériels. Ce sont entre autres les conflits de Sipilou, de Duekoué, de Zouan Hounien, de Bin Houyé et récemment celui de Béoumi.

Selon Giscard Kouassi, du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ces tristes évènements viennent interpeller sur l’existence de points de fragilité malgré la dynamique de renforcement de la cohésion sociale et nécessite donc le renforcement des mécanismes de paix et de prévention des conflits tant au niveau communautaire qu’au niveau local. « Malgré les nombreux efforts consentis par le Gouvernement et l’ensemble de ses partenaires pour consolider la paix depuis la fin de la crise postélectorale, des zones de tensions demeurent et méritent d’être traitées en profondeur pour éviter que lesdites zones et partant tout le pays tout entier ne sombre nt à nouveau dans une crise » a-t-il exhorté.

La mise en œuvre de cet atelier bénéficie de l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et enregistre des représentants de la chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment