Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les autorités locales instruites sur les conséquences de la corruption

Publié le mardi 11 juin 2019  |  AIP


Ferkessédougou- Les autorités administratives, les Forces de défense et de sécurité (FDS), les chefs traditionnels et les guides religieux de la région du Tchologo, ont pris part, mardi, à la préfecture de Ferkessédougou, à une séance de travail initiée par la Haute Autorité pour la bonne gouvernance (HABG).

Cette rencontre s'inscrivait dans le cadre de sa campagne nationale de sensibilisation sur les conséquences de la corruption et suivie de la cérémonie de l'installation de mécanismes de surveillance de la corruption.

Selon le chef de la délégation de la HABG, Koné Moussa, cette campagne vise à amener les acteurs de l'administration publique et les acteurs de la société civile à s'imprégner du dispositif juridique et institutionnel de lutte contre la corruption et les infractions assimilées afin qu'il s'impliquent efficacement dans la prévention et la lutte contre ce fléau dans leurs circonscriptions administratives respectives.

Le corps préfectoral, avec à sa tête, le préfet de la région du Tchologo, Kouamé Koffi, les élus, les chefs de villages et les guides religieux ont été formés sur différentes thématiques liées à la corruption et aux dispositions prises par l'institution et l'État de Côte d'Ivoire pour juguler ce mal.

Ce sont entre autres modules, le contenu des textes législatifs et réglementaires relatifs à la prévention et à la lutte contre la corruption, les différentes formes de corruption et leurs conséquences, les manifestations de la corruption, le dispositif juridique et institutionnel, les personnes assujetties à la déclaration du patrimoine, les mesures incombant à l'État, aux organismes publics et au secteur privé, etc.

Dans le cadre de la contribution de la population à la prévention et à la lutte contre ce fléau, il a été mis en place, la plateforme AntiCor (plateforme anti-corruption) de la région du Tchologo. En sa qualité de président de ce comité régional de veille, le préfet a exprimé l'engagement de cette plateforme régionale à lutter contre ce fléau sous toutes ses formes.

La seconde journée de la campagne sera consacrée à la sensibilisation des populations et à l'installation du comité local d'intégrité.

ti/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment