Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’opération de reboisement ‘’San Pedro plus verte’’ lancée

Publié le mercredi 12 juin 2019  |  AIP


San Pedro, La direction régionale des Eaux et Forêts de San Pedro a lancé, mardi, l’opération annuelle de reboisement, placée sous le thème ‘’San Pedro plus verte’’, dans le village de Djirognépahio, à 4 km de la ville portuaire, sur l’axe de Soubré, en présence des autorités préfectorales, municipales, portuaires et des chefs traditionnels.

Cette opération ‘’San Pedro plus verte’’ vise à reboiser au cours de l’année 2019, au moins 500 ha de forêts et espaces urbains écologiquement sensibles avec, à moyen terme, la « création de vastes forêts communautaires », impliquant les populations locales, a précisé la directrice régionale, Cdt Akomian Sébastienne.

La cérémonie festive de lancement de l’opération de reboisement s’inscrit dans le cadre de la célébration régionale de la « Journée nationale de l’arbre », a-t-on noté.

Les points d’orgue de la journée ont été la présentation de l’hymne de ladite journée, chanté par un orchestre, et une séance de plantation d’arbres sur une parcelle d’un hectare, mise à la disposition de la Direction des Eaux et forêts par un planteur du village de Djirognépahio, Nimlin Jean.

Cdt Akomian a invité la plupart des planteurs à être aussi coopératifs comme Nimlin Jean, afin que l’objectif de reboisement de 500 ha de forêts et d’espaces urbains cette année puisse être rapidement atteint. Cela, a-t-elle souligné, va faciliter le reverdissement de la région, affectée surtout par la création illégale et anarchique de plantations dans la majorité des forêts classées dont elle regorge.

Il faut que chaque citoyen pose le geste éco-citoyen de planter des arbres, afin de permettre que le couvert forestier soit reconstitué et nous préserve des effets dévastateurs du changement climatique, ont exhorté la représentante du préfet de région, Koné Fatoumata, Secrétaire générale 2 de préfecture, et le Directeur général du Port autonome de San Pedro, Hilaire Lamizana, parrain de la cérémonie.

Le massif forestier ivoirien, source d’une riche biodiversité, est passé de 16 millions d’hectares dans les années 60 à moins de 2 millions d’hectares de nos jours, soit un taux de dégradation de plus de 80%.

(AIP)

jmk/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment