Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Dans le Moronou, les hommes décident de magnifier la femme à l’occasion de la Fête des Pères : La Ministre Anne Ouloto et la Ministre Ly Ramata président la cérémonie

Publié le lundi 17 juin 2019  |  Ministères
Region
© Ministères par DR
Region du Moronou: Les ministres Anne Ouloto et la Ministre Ly Ramata aux côtés des mères
Dimanche 16 juin, dans le département de Bongouanou, la Ministre Anne Désirée Ouloto et sa collègue, le Pr Ramata Ly-Bakayoko, ont pris part à la 1ère édition de la Fête des Mères de la région du Moronou.


Dimanche 16 juin, dans le département de Bongouanou, la Ministre Anne Désirée Ouloto et sa collègue, le Pr Ramata Ly-Bakayoko, ont pris part à la 1ère édition de la Fête des Mères de la région du Moronou.

Invitées par le Pr Théophile Ahoua N’Doli, Inspecteur Général d’État, Parrain de la cérémonie, les deux membres du gouvernement ont, avec les autorités administratives et coutumières, magnifié les femmes dont plus de 2000 étaient réunies à la place du marché du village ANDÉ, situé à une vingtaine de kilomètres de Bongouanou.

Au cours de son allocution, la Ministre Ly Ramata, après avoir exprimé son infinie gratitude aux populations de la région pour l’accueil, a tenu à remercier l’Inspecteur Général d’État pour l’honneur fait à elle et sa collègue Anne Ouloto, qu’elle remercie au passage pour sa présence distinguée et pour toutes ses actions en faveur des femmes.

Pour la Ministre de la Femme, de la Famille et de Bongouanou « Les femmes œuvrent pour l’harmonie, pour la cohésion au sein de la famille. Elles œuvrent pour le bien être de la famille et des communautés. En plus de ces importantes responsabilité familiales, les femmes de ANDÉ contribuent fortement au développement économique de la région. Merci chères sœurs pour vos efforts. », explique-t-elle, tout en rappelant l’objet de leur présence et l’importance accordée par le gouvernement, à la place de la femme dans la société :

« (...) C’est pour cette raison que nous sommes là pour vous encourager, vous féliciter, vous dire Merci. Je voudrais vous dire que l’autonomisation de la Femme occupe une place de choix dans le programme du gouvernement. Merci à L’Inspecteur Général d’État pour son soutien à l’autonomisation de la femme. »

À sa suite, c’est la Ministre Anne Désirée Ouloto qui rejoint le pupitre. Dès l’entame de son intervention, elle lève un coin de voile sur les motivations de sa présence : « Ce matin, j’ai tenu à être présente parce qu’il s’agit ici dans le Moronou, de célébrer la femme, la mère, mais surtout la famille, car aujourd’hui, c’est la fête des Pères. », révèle-t-elle.

Poursuivant, elle souligne la belle opportunité pour les femmes du Moronou et d’ailleurs, d’avoir la Ministre Ly Ramata : « Le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara a vu juste en vous confiance le sort des femmes de Côte d’Ivoire. Il a vu juste parce que vous êtes une femme exceptionnelle, une sachante », a dit la Ministre.

Selon la seule femme Présidente de Conseil Régional en Côte d’Ivoire, « Nos Mères et nos Pères sont comme des oiseaux et des avions. Deux ailes qui doivent se déployer pour voler ensemble (...) Nous avons la lourde responsabilité d’accompagner le Président de la République dans ses actions de paix et de développement pour une Côte d’Ivoire émergente. J’ai répondu à l’invitation de mon aîné parce qu’il voit comme moi : l’intérêt des populations d’abord car celles-ci ont besoin de paix, de développement. », indique-elle, avant de clore ses propos, en exhortant au vivre ensemble : « Je voudrais joindre ma voix à celle de la Ministre Ly pour rendre un vibrant hommage à Monsieur l’Inspecteur Général d’État. Il vient aujourd’hui, femmes du Moronou, vous confier la mission de paix et de développement dans le Moronou. À travers ce défilé, je n’ai pas vu de partis politiques, j’ai vu le vivre ensemble. Nous voulons d’une Côte d’Ivoire unie et forte. Unis, on va toujours plus loin. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire a besoin de ses filles et fils rassemblés pour conduire le pays à bon port, avec comme capitaine, le Président de la République. »

Honoré, selon lui, d’accueillir deux grandes dames, deux très dynamiques Ministres du gouvernement, le Pr Théophile Ahoua N’Doli, Inspecteur Général d’État a traduit son admiration pour les deux présidentes de la cérémonie du jour.

À la Ministre Anne Désirée Ouloto : « Ce que vous ne savez pas, c’est que vous êtes de plus en plus une icône, notamment pour vos actions en matière de salubrité. Nos Mères sont heureuses de vous voir aujourd’hui. La crainte du gendarme est le début de la sagesse (...) La vue de Anne Ouloto est le début de la Salubrité. », a-t-il révélé à la Ministre.

Se tournant vers le Professeur Ly Ramata : « Avec vos nombreuses charges, vous arrivez à remplir votre devoir de Mère. Merci Mme le Ministre de continuer à donner le bon exemple à nos Mères, nos sœurs. »

Prestations artistiques, défilé, distinction de plusieurs Mères par les Pères qui ont décidé de leur dédier la journée marquant la célébration de leur fête (Fête des Pères), étaient au menu de ce moment de réjouissances et de vivre ensemble.
Par ailleurs, des dons en vivres et non vivres ont été faits aux femmes de la région.

Source : SERCOM
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment