Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Swedd: La Ministre Mariatou Koné, conduit, à Dakar, la délégation ivoirienne au premier sommet sur les mutilations génitales féminines et les mariages d’enfants.

Publié le lundi 17 juin 2019  |  Ministères
Swedd:
© Ministères par DR
Swedd: La Ministre Mariatou Koné, conduit la délégation ivoirienne au premier sommet sur les mutilations génitales féminines et les mariages d’enfants à Dakar.
Dimanche 16 juin 2019. Le Professeur Mariatou Koné, Ministre ivoirienne de la Solidarité de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté et Présidente du Comité Régional de Pilotage (CRP) du projet SWEDD, prend part au premier sommet africain sur les mutilations génitales Féminines et le Mariage d`enfants qui s’est ouvert ce dimanche, la capitale sénégalaise.


Le Professeur Mariatou Koné, Ministre ivoirienne de la Solidarité de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté et Présidente du Comité Régional de Pilotage (CRP) du projet SWEDD, prend part au premier sommet africain sur les mutilations génitales Féminines et le Mariage d’enfants qui s’est ouvert le dimanche 16 juin à Dakar, la capitale sénégalaise.

« Depuis 2013, la Cote d’Ivoire a en effet, mis en œuvre un plan accéléré de lutte contre le mariage des enfants. En 2014, le pays a aussi lancé, la stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre. Outre ces actions, les autorités ivoiriennes ont aussi souscrit au projet de l’Union Africaine qui vise à éradiquer la pauvreté à l’horizon 2030 ».
Ces avancées qui ont été évoquées brièvement par la Ministre Mariatou Koné, seront davantage approfondies lors des 3 jours de travaux à Dakar.

A cette importante tribune, le Professeur Mariatou Koné a fait un plaidoyer en faveur de l’éducation de la jeune fille. ’’Si l’on veut venir à bout de ces pratiques et lutter efficacement contre la pauvreté, il est nécessairement important de miser sur l’éducation, de créer des opportunités pour les filles et de s’assurer qu’elles vont à l’école’’ a-t-elle plaidé.

En marge de ce sommet, la Ministre Mariatou Koné et ses homologues, Abdoulaye Diouf Sarr, Ministre de la santé et de l’action sociale du Sénégal et Abubacarr Marie Tambadou, Ministre de la justice de la Gambie animeront un panel sur "une approche multisectorielle pour l’autonomisation des filles".
Lors de ce panel, il s’agira d’identifier les communautés à forte prévalence de mariages d’enfants dans les pays membres du Swedd, faire des propositions afin de mieux coordonner les investissements pour parvenir entre autres, à maintenir les filles à l’école, à améliorer les compétences de vie et un comportement sain en matière de santé sexuelle et reproductive et surtout accroitre les opportunités économiques pour les filles.
Egalement à l’agenda de la Présidente en exercice du CRP, une réunion à huit clos entre ministres de l’espace Swedd en vue de réfléchir sur les investissements dans l’autonomisation des femmes et le capital humain en tant que stratégie de développement pour la croissance.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment