Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Réunion ministérielle de la CEDEAO sur la monnaie unique : les résultats seront soumis aux chefs d’Etat à la session ordinaire du 29 juin 2019 à Abuja

Publié le mardi 18 juin 2019  |  Abidjan.net
Abidjan
© Abidjan.net par JOB
Abidjan abrite une importante réunion ministérielle de la CEDEAO sur la monnaie unique
Ouverture à Abidjan, ce lundi 17 juin, d`une réunion ministérielle de la CEDEAO sur le processus de création de la monnaie unique.


« La monnaie unique que nous envisageons n’est plus, à présent, une utopie technocratique, elle est l’émanation d’une volonté politique pour répondre aux aspirations des populations de notre espace communautaire, depuis maintenant près de 30 ans », a déclaré Adama Koné, ministre ivoirien, à l’ouverture de la réunion ministérielle de la CEDEAO sur le processus de création de la monnaie unique, ce lundi, à Abidjan.

En présence des présidents des commissions de la CEDEAO et l’UEMOA et la participation des ministres en charge des finances des Etats de la CEDEAO, des gouverneurs de banques centrales, cette rencontre marque un tournant important dans la réalisation de l’un des plus grands chantiers lancés par les pères fondateurs de la CEDEAO, à savoir la mise en place de la Monnaie Unique de la CEDEAO.

Depuis la mise en place des organes de pilotage du processus de création de la monnaie unique, que sont les comités ministériel et technique, des avancées notables ont été enregistrées. Ce sont notamment, aux dires du ministre ivoirien de l’économie et des finances, l’adoption de la feuille de route révisée, l’adoption d’une approche graduelle et la création du Fonds spécial pour le financement.

Lors de sa 4ème session du 17 décembre 2018 à Niamey, le comité ministériel a formulé plusieurs recommandations pertinentes dont la mise en œuvre a été satisfaisante. Il s’agit entre autres, du recours à des consultants indépendants pour conduire des études approfondies relatives au régime de change, au cadre de politique monétaire et au modèle de Banque Centrale.

Il y a aussi la construction d’un groupe de travail chargé de proposer des noms et des signes pour la future monnaie unique et surtout la nécessaire mutualisation des moyens de la Commission de la CEDEAO, de l’AMAO et l’IMAO dans le cadre du processus de l’intégration monétaire.

« L’échéance de l’année 2020, fixée par nos plus hautes autorités, pour la création de la monnaie unique, c’est maintenant. Plus que jamais, nous devons maintenir le cap et ne pas faiblir devant les éventuels écueils », a souhaité le ministre de l’économie et des finances, Adama Koné.

Dans cette veine, le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Jean Claude Kassi Brou, a pour sa part, souligné que compte tenu du temps du délai imparti de 2020, les résultats de ces travaux sont attendus par les chefs d’Etats à qui ils seront soumis au cours de leur prochaine session ordinaire du 29 juin 2019 à Abuja.

« Il nous appartient donc, de leur soumettre les meilleurs choix techniques possibles en toute objectivité et dans l’intérêt supérieur de notre communauté et des populations », a-t-il dit.

JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment