Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Bientôt des livrets pour la formation des chefs d’établissement secondaire en gestion administrative et pédagogique

Publié le mardi 25 juin 2019  |  AIP
Séminaire
© Abidjan.net par Atapointe
Séminaire de formation des enseignants du privé à l’exercice de la fonction enseignante
Mercredi 31 juillet 2013. Lycée moderne de Treichville. Le ministère de l’Education nationale organise un séminaire de formation à l’attention des enseignants du privé à l’exercice de la fonction enseignante. Ph: Silué Nanzouan Patrick, Directeur de la pédagogie et de la formation continue.


Yamoussoukro - Les acteurs du système éducatif ivoirien sont réunis depuis lundi à Yamoussoukro dans le cadre d'un atelier pour identifier les besoins de formation des Chefs d'Établissement (CE) secondaire de Côte d’Ivoire en vue d'élaborer des livrets de formation en gestion administrative, pédagogique et socioculturelle.

L’atelier initié par la direction de la Pédagogique et de la formation continue s’inscrit dans le cadre du projet initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) et du projet d’appui à l’amélioration de l’enseignement des apprentissages premiers et de la direction des établissements scolaires de Côte d’Ivoire (PAPDES).

Il réunit les inspecteurs généraux, les parents d’élèves, le président de la plateforme des Comités de gestion des établissements scolaires (Coges), les chefs d’établissement, les rédacteurs et responsables des composantes à IFADEM, des enseignants et techniciens.

Durant cinq jours, les participants auront à réfléchir et à faire la synthèse des informations collectées auprès des acteurs de terrain, et d’identifier de façon précise les thèmes besoins prioritaires de formation des CE en vue d’établir les compétences à développer pour les contenus des livrets de formation, les outils et supports de formation, ainsi que le calendrier d’exécution pour accroître l’efficacité des CE dans la gestion des activités administratives pédagogiques et socioculturelles.

Il s’agit de concevoir un référentiel de compétence, de formation et d’évaluation des chefs d’établissement pour faire d’eux les premiers conseillers pédagogiques de leur établissement, a souligné le directeur de la pédagogie et de la formation continue. M. Silué Nanzouan a indiqué qu’après le projet IFADEM, la Côte d’Ivoire dispose un plan national des compétences à l’instar des pays développés ainsi que des ressources matérielles et humaines pour une qualité de formation des enseignants et les élèves..

« Si vous avez été choisis, c’est parce que vous êtes dignes d’intérêt et vous constituez l’intelligence susceptibles de nous permettre de surmonter cette difficulté », a déclaré à l’endroit des participants le représentant de l’Inspecteur général, coordonnateur chargé de l’administration et de la vie scolaire.

L’Inspecteur général de l’éducation nationale (IGEN), Allah Yao, a salué la présence des acteurs « au chevet » de l’école ivoirienne pour relever leur part de responsabilité pour une école de qualité.

Le chef du projet IFADEM-PAPDES, Kané Soumaila, a dit attendre beaucoup des contributions des communicateurs non seulement dans la qualité des contenus, mais aussi dans l’efficacité de leur coaching jusqu’à la formulation des séquences et des thèmes des livrets.

Le projet IFADEM PAPDES vise à améliorer au cours des trois prochaines années, la compétence professionnelle de 26 000 enseignants dont 10 000 instituteurs des classes de Cours préparatoires première année (CP1) et deuxième année (CP2), et des Cours élémentaires première année (CE1), 15 000 directeurs d’écoles ainsi que et 1000 chefs d’établissement secondaire.

nam/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment