Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion des Droits de l’homme : La Présidente de la CADHP invite à s’inspirer du modèle UDDH

Publié le mercredi 26 juin 2019  |  CNDH
Promotion
© Abidjan.net par DA
Promotion des Droits de l’homme : La Présidente de la CADHP invite à s’inspirer du modèle UDDH
Mercredi 26 Juin 2019


Invitée au lancement officiel de la deuxième session du Cycle II de l’université des Droits de l’homme (UDDH), le mercredi 26 juin 2019, au siège dudit conseil, à Abidjan-Cocody, les 2-Plateaux Vallons,), Me Sohoyata Maïga, présidente de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp), a salué l’initiative de cette université en Côte d’Ivoire, et souhaiter que cet exemple de bonne pratique soit répandu dans les pays africains.
L’Université des Droits de l’Homme, faut-il le précisé, est un programme de formation en droit international des droits de l’homme en direction des Organisation de la société civile, des enseignants, des magistrats, des avocats, des forces de défense et de sécurité, des guides religieux, des journalistes, des étudiants…
Selon la présidente du CNDH, Madame Namizata Sangaré, initiatrice de ce programme, cette formation vise à faire de ces auditeurs, des défenseurs des droits de l’homme. Et d’ajouter que L’Uddh bénéficiera pour ladite session, de l’expérience d’organisations internationales qui vont mettre à la disposition de cette université des experts de qualité. Notamment la Fédération internationale des droits de l’homme, l’Avocat sans frontières, Amnesty Côte d’Ivoire et Human Rights Watch ». A travers ce programme, le Conseil veut accroître la communauté de défenseurs des droits de l’homme.
Dans sa conférence inaugurale de Me Sohoyata Maïga, présidente de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp), a présenté le mandat, les défis et les perspectives de cette Commission à travers le thème: « la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples: Mandat, défis et perspectives. Me Sohoyata Maïga, a souligné que c’est la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples qui a créé la Cadhp à travers en son article 30: « Il est créé auprès de l’Organisation de l’Unité Africaine une Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ci-dessous dénommée "la Commission", chargée de promouvoir les droits de l’homme et des peuples et d’assurer leur protection en Afrique. ». Après avoir relevé les avancées dans la mission assignée à la Commission, mais aussi les difficultés rencontrée par cette institution tout en indiquant que beaucoup reste à faire. C’est pourquoi, après avoir salué l’initiative de l’Uddh en Côte d’Ivoire, et souhaité que cet exemple de bonne pratique soit répandu dans les pays africains.
Avant le lancement de cette deuxième session, les 70 auditeurs de la première session ont reçu leurs parchemins. Pour la 2ème session du cycle, la présidente du CNDH a indiqué qu’un accent particulier sera mis sur les défis émergents en matière de droits de l’homme. Que sont le terrorisme, la migration, les droits de l’homme et la responsabilité sociétale des entreprises. Ceci avec un volume horaire passe de 50 à 74 heures.
Notons par ailleurs qu’en prélude aux échéances électorales de 2020, le Cndh veut organiser des sessions spécialisées de l’Uddh avec pour thème: « Droits de l’homme et élections »
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment