Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle présenté aux députés

Publié le vendredi 28 juin 2019  |  AIP
Budget:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Budget: le Secrétaire d`Etat Moussa Sanogo à l’assemblée nationale
Abidjan le 27 Juin 2019. Le Secrétaire d`Etat auprès du Premier Ministre en charge du Budget et du Portefeuille de l`Etat, Moussa Sanogo, était face aux députés ce jeudi en vue de la présentation du document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2020-2022.


Abidjan - Le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a présenté, jeudi, aux députés le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) lors d’un débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale.

Ce document qui présente, dans les détails, la politique budgétaire de l’Etat sur la période 2020-2022, vise à accroître l’efficacité du recouvrement des recettes intérieures, à consolider la maîtrise des charges de fonctionnement et de l’endettement public, et à poursuivre la politique d’investissement et de réduction de la pauvreté.

A en croire Moussa Sanogo, la mise en œuvre de cette politique budgétaire devrait permettre de soutenir la forte croissance économique enregistrée au cours des années précédentes, tout en la rendant davantage inclusive.

Ainsi, le projet de budget de l’Etat pour l'année 2020 enregistrerait une hausse de 9,8% pour s’établir à 8 048,4 milliards de FCFA et ce niveau devrait continuer d’accroître pour atteindre 9 283,1 milliards de FCFA en 2022, a révélé le secrétaire d’Etat aux parlementaires.

Les ressources budgétaires, sur la période 2020-2022, restent dominées par les recettes intérieures (78,8% en moyenne sur la période).

Ces ressources comprennent les recettes fiscales qui devraient passer de 2 233,8 milliards de FCFA en 2020 à 2 711,9 milliards de FCFA en 2022, en ce qui concerne la fiscalité intérieure, et de 1 717,7 milliards de FCFA en 2020 à 1 968,8 milliards de FCFA en 2022 pour la fiscalité de porte.

Ces évolutions, a fait savoir l’émissaire du gouvernement aux députés, seraient rendues possibles grâce au raffermissement de l’activité économique, à l’impact des réformes fiscales et douanières, et aux efforts des régies financières.

A ces ressources fiscales s’ajouteront celles de l’extérieur constituées d'appuis budgétaires et de financements extérieurs des projets, estimés à 1 716, 8 milliards de FCFA en 2020, 1 492,2 milliards de FCFA en 2021 et 1 643,5 milliards de FCFA en 2022.

Moussa Sanogo a rassuré que la programmation budgétaire 2020-2022 prendra appui sur les priorités du gouvernement pour l’enseignement, la santé, l’emploi, le logement, l’accès à l’eau potable et à l’électricité, dans un contexte de renforcement de la sécurité et de la lutte contre le grand banditisme.

Dès le 1er janvier 2020, la Côte d’Ivoire va basculer dans le budget-programme, une gestion axée sur les résultats, a-t-on justifié.

(AIP)

Bsp/kp
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment