Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

« Le taux d’électrification dans le département de Touba est passé de 9 % en 2012 à 41% en fin 2018 » (Moussa Sanogo)

Publié le lundi 1 juillet 2019  |  Ministères
Mise
© Autre presse par DR
Mise sous tension de du village de Bafingdala dans le département de Touba
Bafingdala le 29 juin 2019. Dans le cadre de la réalisation du volet électricité du Programme social du Gouvernement (Ps Gouv) dans le Bafing, les ministres Moussa Sanogo et Bakayoko-Ly Ramata ont effectué ce samedi la mise sous tension du village de Bafingdala situé dans le département de Touba.


Dans le cadre de la réalisation du volet électricité du Programme social du Gouvernement (Ps Gouv) dans le Bafing, les ministres Moussa Sanogo et Bakayoko-Ly Ramata ont effectué la mise sous tension du village de Bafingdala situé dans le département de Touba.

Après le lancement de l’opération de réhabilitation de 919 pompes à motricité humaine, en mai dernier, l’action gouvernementale au profit des populations les plus vulnérables continue de se renforcer dans la région du Bafing. A l’instar d’autres membres du gouvernement, le Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant ont procédé, ce samedi 27 juin, à la mise sous tension électrique de Bafingdala, porte d’entrée de la région située à 50km de Touba.

Cette localité de 800 âmes bénéficie désormais d’une implantation de 2,5 km de réseau et 85 poteaux de basses tensions. La localité été choisie comme village symbole par les ministres Moussa Sanogo et Bakayoko-Ly Ramata, tous deux fils et fille de la région, pour les 6 localités du Bafing mises en services entre janvier et mai 2019.

Cette cérémonie s’inscrivait dans le cadre du Programme national d’électrification rurale (Proner), volet prioritaire du Programme social du Gouvernement (Ps Gouv), lancé officiellement jeudi dernier par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. En effet, sur son instruction, les membres du gouvernement ont effectué des mises sous tension éclatées dans 22 localités du pays. Face aux « Tchomba » (Doyen), guides religieux, jeunes et femmes venus de 25 villages voisins pour la circonstance, le Secrétaire d’Etat a fait le point des acquis enregistrés depuis 2012 en termes d’électrification dans le département de Touba.

« Pour faciliter l’accès des populations à une électricité de qualité et à moindre coût, le gouvernement a réalisé d’importants investissements permettant de se doter d’infrastructures appropriées. Ainsi pour le département de Touba, le taux d’électrification des localités de plus de 500 habitants qui n’était que de 9% en 2012 est passé à 41% en fin 2018. D’ici à l’année prochaine, ce taux passera à 48%. C’est en tout 4 milliards F Cfa qui ont été affectés à l’électrification dans le Bafing », a-t-il indiqué.

39 localités électrifiées en 7 ans contre 11 en 50 ans

Concrètement selon la ministre Bakayoko-Ly Ramata, de 2012 à fin 2018, ce sont au total 39 localités sur 121 qui ont été électrifiées dans le cadre du Proner dans le département de Touba contre 11 localités entre 1960 et 2011. Les 63 localités restantes, dira-t-elle, seront électrifiées d’ici 2025. Puis, elle a souligné cette politique d’électrification offrira aux populations bénéficiaires de meilleures conditions de vie.

« L’accès à l’électricité, c’est le désenclavement, c’est l’accès à la modernité et au développement. L’électrification aura un impact sur la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’environnement et les activités économiques. Cela permettra d’augmenter le niveau de vie des populations », a-t-elle affirmé. Tout en annonçant la mise en œuvre imminente du Programme d’électricité pour tous (Pept) qui permettra aux ménages des localités électrifiées d’obtenir un branchement et d’un abonnement au réseau électrique.

Cette cérémonie festive a été également marquée par la remise de lampes à basse consommation au chef du village par le Secrétaire d’Etat. Au nom des populations, Bayo N’Godo, Président de la mutuelle de développement de Bafingdala a témoigné sa gratitude au Chef de l’Etat Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment