Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire participe, du 8 au 12 juillet 2019, à un atelier de planification à Madrid

Publié le mardi 9 juillet 2019  |  Ministères
La
© Ministères par DR
La Côte d’Ivoire participe, du 8 au 12 juillet 2019, à un atelier de planification à Madrid
Dimanche 7 Juillet 2019 et ce, jusqu’au vendredi 12 juillet 2019, a Madrid. Espagne Madame Anne Désirée OULOTO, Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, à la tête d’une délégation comprenant des membres de son cabinet et des représentants de structure sous tutelles, participe à l’atelier de planification sur la résilience urbaine.


A Madrid, en Espagne depuis le dimanche 7 Juillet 2019 et ce, jusqu’au vendredi 12 juillet 2019, Madame Anne Désirée OULOTO, Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, à la tête d’une délégation comprenant des membres de son cabinet et des représentants de structure sous tutelles, participe à l’atelier de planification sur la résilience urbaine. Cet atelier organisé par la Banque mondiale et l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) vise à doter les participants d’outils performants pour concevoir une stratégie permettant de prévenir et gérer les
catastrophes environnementales.

La cérémonie d’ouverture a enregistré, lundi, la présence de plus de 200 participants issus de plus de 26 pays de tous les continents. L’on pouvait noter au niveau des officiels outre la présence de Madame le Ministre Anne Désirée OULOTO celle de MM. Aina Calvo Sastre, Directeur de l’Agence espagnole de la coopération internationale pour le développement, Gabriel Ferrero, Directeur des politiques de développement durable, représentant le Ministère Espagnol des Affaires étrangères , Juana Lopez : Responsable des projets internationaux et européens, fédération espagnole des municipalités et des provinces et Raimondo Robredo, Secrétaire d’Etat au Ministère des affaires étrangères espagnol

Les travaux de la première journée ont porté sur les analyses de la résilience des villes sur la base des couches d’informations cartographiques (densité de population, zone à risque d’inondation et de débordement, l’occupation du sols, …) superposées pour visualiser l’interaction entre l’environnement naturel et l’environnement bâti, la mobilisation de capitaux et les sources de
financement des infrastructures urbaines pour prévenir, atténuer et résister aux catastrophes naturelles.
Des sondages en temps réels sur certains sujets de discussion sont réalisés à partir d’une application conçue et mise à la disposition des participants.

En marge de l’atelier, des rencontres B 2 B sont organisées avec Madame le Ministre de l’Assainissement et de la salubrité sur des questions de coopération et de financement.

L’atelier comprendra des présentations, une cartographie des problèmes, des études de cas, des visites sur le terrain et donnera lieu à une proposition de projet d’investissement. Les délégués de chaque pays travailleront à la mise en place de programmes d’investissement pour leurs pays respectifs, programmes qui seront présentés devant un panel d’experts suivi de commentaires et de
conseils afin de les améliorer.

Ils dialogueront directement avec les experts du Groupe de la Banque Mondiale en matière de la planification urbaine, de gestion de risques d’inondation, de technologie géospatiale, de gestion des déchets solides, de transport, de mobilité et de logement.

Pour comprendre la problématique de l’atelier, il est bon de savoir qu’une urbanisation sans précédent transforme la planète et le mode de vie des populations. Environ 90% de cette pression urbaine a lieu dans les pays en développement et on estime à 2,5 milliards le nombre de personnes susceptibles de venir s’installer en zone urbaine d’ici à 25 ans.

Une grande partie de cette expansion se produit à proximité de zones dangereuses, le long des cours d’eau et des littéraux, et se traduit par des établissements informels et non planifiés. Du fait de cette concentration de personnes et de biens, les catastrophes naturelles et les effets du changement climatique peuvent avoir des conséquences dévastatrices, en termes de vies
humaines et de dégâts matériels.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment