Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Tabaski 2019: Menace du djihadisme sur l’approvisionnement en viande / Ibrahima Cissé, président de la filière Bétail-viande de Côte d’Ivoire : « Nous avons pris attache avec le Tchad »

Publié le jeudi 11 juillet 2019  |  Le Nouveau Réveil
Ibrahima
© Autre presse par DR
Ibrahima Cissé, président de la filière Bétail-viande de Côte d’Ivoire


Dans le cadre des préparatifs de la fête de la Tabaski 2019, le président de la Fédération nationale de la filière bétail-viande de Côte d’Ivoire, Ibrahima Cissé, est en négociation avec une délégation tchadienne, pour l’approvisionnement du marché ivoirien en bétail.

Ceci pour pallier les difficultés sécuritaires que rencontrent les principaux fournisseurs de la Côte d’Ivoire : « Nos principaux fournisseurs en bétail que sont le Mali et le Burkina Faso sont confrontés à un problème sécuritaire par rapport au Djihadisme. Ce qui a perturbé toutes nos prévisions. Ces pays ravitaillent la Côte d’Ivoire en bétail à 99%. Il faut s’inquiéter. C’est pourquoi nous avons pris attache avec le Tchad pour qu’il nous aide à ravitailler le marché ivoirien. La cargaison du Tchad annoncée sera suffisante pour satisfaire le marché ivoirien. Le ministre des Ressources animales a pris des décisions. Il a dit que bientôt, nous allons faire des tournées pour sensibiliser dans ces deux pays pour qu’ils puissent prendre la destination Côte d’Ivoire. Cette année, nous attendons au moins 120.000 à 135.000 têtes » a-t-il déclaré en rassurant que les mouvements enregistrés récemment à l’abattoir de Port-Bouët sont dévolus. « A l’issue des négociations, chacun a compris que quelque chose est fait effectivement à l’abattoir » a-t-il conclu

S.A.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment