Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le président Ouattara exhorte ses pairs à « des efforts considérables » sur la ZLECAf

Publié le jeudi 11 juillet 2019  |  AIP
Retour
© Présidence par DR
Retour du Président de la République à Abidjan après des Visites au Niger et en France
Mercredi 10 juillet 2019. Abidjan. Retour à Abidjan du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, ce mercredi, après des visites à Niamey (Niger) et à Paris (France).


Abidjan - Le président Alassane Ouattara, de retour mercredi à Abidjan, après un séjour à Niamey où il a pris part au 12è sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine consacré au lancement de la phase opérationnelle de la zone de libre-échange économique continentale africaine (ZLECAf), a exhorté à des efforts considérables pour la mise en œuvre de ce mécanisme.

« C’est un défi important et il faut que les uns et les autres fassent des efforts considérables. Il faut qu’on y arrive, ce ne sera pas facile mais cela permettra de renforcer l’intégration économique du continent et d’améliorer les conditions de vie des populations », a indiqué Alassane Ouattara.

Selon le président ivoirien, cette mise œuvre demande la levée définitive des entraves au développement des échanges intra-africains. « Ça ne sera pas une décision facile parce que, déjà, nous savons qu’il y a des entraves à la circulation des biens et des personnes et aller au-delà des frontières et le faire entre Etats ne sera pas chose facile. Il faudrait une véritable volonté politique. Et nous nous sommes tous accordés à dire que des efforts considérables, seront à faire au niveau de chacun de nos Etats », a-t-il déclaré.

Pour le chef de l’Etat, il ne s’agit pas de signer et ratifier les textes mais il faut surtout œuvrer à la mise en œuvre. Il a indiqué que ses pairs et lui ont convenu de la mise en œuvre de la ZLECAf au 1er juillet de l’année 2020. « (.. .), en ce qui nous concerne nous ferons tout pour être conforme à nos engagements », a assuré Alassane Ouattara.

Il a salué le pas important vers l’intégration complète du continent, fait par les Etats membres, notamment la mise en œuvre du passeport biométrique, les différentes communautés régionales, les efforts d’intégration.

« Maintenant avoir un marché unique pour les marchandises et les services pour l’ensemble du continent est quelque chose de remarquable et il faut qu’on y arrive pour renforcer l’intégration économique du continent et améliorer les conditions de vie des populations », a déclaré le chef de l’Etat.

La ZLECAf offre des perspectives d’un marché de 1.2 milliard de consommateurs avec un PIB de plus de 2500 milliards de dollars, rappelle-t-on.

gak/fmo
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment