Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Conflit foncier à M’Badon: Yoboué Yoboué, nouveau président du collectif annonce le début des déguerpissements

Publié le dimanche 14 juillet 2019  |  Abidjan.net


La crise qui secoue la gestion foncière du village de M’Badon vient de connaître un coup d’accélérateur. En effet, le nouveau président du collectif des propriétaires terriens du village, Yoboué Yoboué et son équipe ( installés le 28 juin 2019), annoncent une vaste opération de déguerpissement des occupants illégaux, à partir de la semaine prochaine.

"Après l’installation du président et de son bureau. Nous avons donné une copie du procès-verbal d’investiture au chef du village et sa notabilité en vue de leur notifier la décision. Désormais, ce sont le nouveau président et bureau qui sont autorisés à délivrer des attestations d’attribution villageoise. Ceux qui ne respectent pas cette disposition seront poursuivis", explique Danhi Robert, conseiller juridique du collectif. Avant d’ajouter qu’après cette phase, l’étape suivante, c’est le déguerpissement de ceux qui occupent des illégalement des terrains. " nous n’allons pas faire de démolition pour le moment car cette tâche incombe aux propriétaires de lots ", précise Maître Samelé Bitty Jules, Commissaire de justice

C’était à l’occasion d’une cérémonie de remerciement des propriétaires terriens pour la confiance à lui accordé et à son équipe pour défendre leurs intérêts et garantir leurs droits sur leurs terres, organisé par le nouveau président bureau et à l’intention de tous les acteurs qui ont contribué au dénouement de cette crise . C’était le mercredi 10 juillet, à Abidjan-Cocody ( Riviera 3).

Rencontre à laquelle ont pris part, l’expert-géomètre, N’Gbagba Aké Pierre. qui a réalisé la topographie et la cartographie de répartition de différents lots du village remis aux familles propriétaires terriens, suivant la part de chacun, le doyen Boby Bénie Séraphin et le Commissaire de justice, Me Samelé Bitty Jules, du cabinet et plusieurs familles propriétaires terriens.

Pendant ce temps, Kokora Beugré Germain, l’ex-président du collectif dont le mandat serait terminé depuis le juillet 2018, appelle, à une assemblée générale, le 23 juillet prochain, avec comme ordre du jour: " point de l’évolution des dossiers du collectif, trouble de gestion orchestrés par certain membre du collectif et réorganisation de la gestion du collectif ". Une AG dans laquelle ne se reconnaissent pas ses détracteurs.


DA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment