Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Réparation des préjudices des crises : La Ministre Mariatou Koné initie un atelier de revue du processus

Publié le mercredi 17 juillet 2019  |  Ministères
Atelier
© Ministères par DR
Atelier de revue du processus de réparation des préjudices des crises
Un atelier de revue du processus de réparation des préjudices des crises s’est ouvert le Mardi 16 juillet à Grand Bassam à l’initiative de la Ministre de la Solidarité, de la cohésion Sociale et de la Lutte Contre la Pauvreté, le Professeur Mariatou Koné et avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).


Un atelier de revue du processus de réparation des préjudices des crises s’est ouvert le Mardi 16 juillet à Grand Bassam à l’initiative de la Ministre de la Solidarité, de la cohésion Sociale et de la Lutte Contre la Pauvreté, le Professeur Mariatou Koné et avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Placé sous le thème « atelier-revue du processus de réparation des préjudices des crises survenues y compris la prise en charge des violences sexuelles liées aux conflits. », cet atelier réunit plusieurs participants parmi lesquels des représentants des Ministères techniques, des organisations des droits de l’homme, des associations de victimes etc.

Durant 3 jours les participants passeront en revue toutes les actions du processus de réparation des préjudices des crises, faire des analyses et formuler des recommandations pour l’amélioration du processus.


Représentant la Ministre Mariatou Koné, Aboulaye Bamba son directeur de cabinet a insisté sur la préservation de la Cohésion Sociale. « J’exhorte les participants les participants à faire de cette revue, un espace ingénieux de propositions et recommandations pour renforcer la cohésion sociale conformément a la politique du vivre ensemble du Président de la République son Excellence Alassane Ouattara » a-t-il soutenu.

Des représentants d’associations de victimes dont la confédération des organisations de victimes de la crise ivoirienne (Covici) par la voix de Oulla Kpaé Dominique ont salué cette belle initiative. « Cet atelier permet de faire le point à mi-parcours avec le Ministère afin de tirer les leçons et corriger ce qu’il y a à corriger » a-t-il soutenu.

Pour rappel, cet atelier s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de réconciliation et de cohésion sociale (SNRCS) sur la période 2016- 2020 qui doit se traduire par des actions concrètes et des changements visibles.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment