Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

21ème anniversaire du statut de Rome de la Cpi Discours du Pca de la Cpi de Côte d’Ivoire, Ali Ouattara

Publié le jeudi 18 juillet 2019  |  L’Essor Ivoirien
Monsieur
© L’Hebdo Ivoirien par DR
Monsieur Ali Ouattara, Président Coalition ivoirienne pour la Cpi


Le 17 juillet est symbolisé par la journée mondiale de la justice pénale internationale. Cette année, c’est l’Assemblée Nationale qui a servi de cadre à la célébration du 21ème anniversaire du Statut de Rome de la Cpi. En présence d’illustres personnalités, dont Jeanne Adjoua épouse Peuhmond, vice-présidente de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Ali Ouattara, Pca Coalition Ivoirienne pour la Cpi, a prononcé ce discours pour l’occasion.

Honorables députés, mesdames et messieurs
Je voudrais tout d’abord remercier le bureau local de la Cpi à Abidjan pour son initiative afin de rendre plus visible la célébration de la journée de la justice pénale internationale. Mais aussi et surtout pour son engagement et son soutien envers la société. Merci au Président de l’Assemblée et à tous les parlementaires pour avoir accepté que le 21ème anniversaire de l’adoption du Staut de Rome se déroule dans cette noble institution de la République. Merci honorables parlementaires, pour votre engagement pour la justice internationale.

La société civile et notamment la Coalition ivoirienne pour la Cpi a joué un rôle clé dans la promotion de l’universalité du Statut de Rome instituant la Cpi.
Mesdames et messieurs, permettez en outre que je vous transmette les salutations chaleureuses du Secrétariat de la coalition (mondiale) pour la Cour Pénale Internationale basé à New York, dont est membre la CI-CPI et ainsi vous réitérer tout notre soutien et solidarité. Nous vous félicitons de tout votre engagement et courage. Nous sommes ensemble dans la lutte contre l’impunité.
Mesdames et messieurs,

La coalition ivoirienne pour la Cour Pénale Internationale (CI-Cpi), est un réseau d’Ong œuvrant toutes dans le domaine des Droits humains. Notre organisation a vu le jour en 2003. Elle œuvre pour faire connaitre et promouvoir le Statut de Rome, portant création de la Cpi et au-délà de sa ratification universelle. La CI-Cpi s’est assignée comme mission la lutte contre l’impunité, la promotion, la protection des droits humains et de la bonne gouvernance. En outre, notre réseau a aussi pour but de concerter et coordonner en partenariat avec ses membres, des campagnes de plaidoyer en faveur de la, promotion d’une cour pénale internationale juste, efficace et indépendante pour ainsi aboutir à un meilleur accès à la justice pour les victimes de génocide, de crimes de guerre et de crimes conte l’humanité.

Depuis sa création, la coalition ivoirienne pour la Cpi a travaillé pour la ratification du Statut de Rome de la Cpi pour la Côte d’Ivoire. Dans ce sens, elle a remis en janvier 2013 un avant-projet de loi de ratification du Statut de Rome au ministère de la Justice et des Droits de l’homme. Le 19 juillet 2013, à Bassam, lors de la commémoration de la journée de la justice internationale, la CI-CPI a remis au gouvernement ivoirien un autre avant-projet de loi. Il s’agit d’un avant-projet de loi de mise en œuvre du Statut de Rome de la Cpi.

Mesdames et messieurs,
Notre partenariat avec l’ Assemblée Nationale a débuté en 2006 à travers un séminaire de trois jours organisé par CI-CPI à, l’endroit des groupes parlementaires à Grand Bassam et qui a porté sur la connaissance du Statut de Rome de la Cpi. Depuis cette date le parlement ivoirien nous a toujours fait l’honneur d’être présent et quelques fois nous a reçus en audience. Nous avons même facilité les contacts et aidé à l’organisation de session de formation de PGA (Parlementarians for Global Action) ici dans l’hémicycle, il y a 4 ans.
En plus de ces deux entités qui sont le parlement et le gouvernement, la coalition a informé, formé et sensibilisé plusieurs autres couches de la société civile ivoirienne. Un accent particulier a été mis sur l’orientation, l’encadrement, le suivi et la prise en charge judiciaire des victimes.
Aujourd’hui encore, nous continuons à œuvrer pour un système de justice pénal international universel. Et la commémoration de cette journée est une opportunité pour nous de demander à la Côte d’Ivoire de mettre au cœur de son action la prise en charge totale de toutes les victimes de la crise ivoirienne, de continuer sa coopération avec la Cpi et aussi de ratifier l’amendement de Kampala.
Honorables députés, mesdames et messieurs, je voudrais clore mes propos en réitérant nos remerciements et notre gratitude à la Cpi et au parlement ivoirien.
Vive la justice pour un monde de paix.
Je vous remercie.

Ali Ouattara, Pca de la Cpi de Côte d’Ivoire.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment