Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Récentes nominations au Directoire du RHDP/Bédié et le PDCI-RDA K.O debout : L’espoir d’un retour aux affaires de ‘’N’Zuéba’’ totalement anéanti

Publié le jeudi 18 juillet 2019  |  L’Essor Ivoirien
70
© Abidjan.net par DA
70 ans du PDCI-RDA: Henri Konan Bédié préside la journée dédiée aux élus
Vendredi 29 avril 2016. Abidjan. Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA a présidé une cérémonie dédiée aux élus dans le cadre de la célébration des 70 ans du parti. Photo: Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA.


Rien ne va plus pour le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, dont le bateau prend l’eau de toutes parts depuis la mise en place du Parti unifié RHDP. Sales temps pour l’ancien chef de l’Etat qui voit aujourd’hui tous ses calculs politiques tomber à l’eau.

A 85 ans bien sonnés, l’ancien chef de l’Etat ivoirien nourrit des ambitions politiques : revenir au pouvoir à l’issue des élections présidentielles prévues en octobre 2020. Pour cela, il avait expressément suscité un débat sur l’alternance politique en 2020 en faveur de son parti. Il en faisait son cheval de bataille. Et son maintien au sein du RHDP était conditionné par l’acceptation de cette alternance au profit de sa formation politique. En a-t-il été question lors de l’Appel de Daoukro lancé par lui-même en vue de la création du Parti unifié-RHDP ? Les autres partis n’ont pas suivi ‘’N’Zuéba’’ dans sa requête à propos de l’alternance en faveur du parti dirigé par le ‘’sphinx’’ de Daoukro. Accès de colère de l’ancien chef de l’Etat qui claque la porte du RHDP tout simplement parce que n’ayant pas été suivi par ses pairs présidents de familles politiques membres du RHDP. Depuis ce jour, la maison du PDCI s’est totalement vidée jour après jour. Militants et cadres de cette formation politique ont adhéré en masse au RHDP, au grand dam du président Henri Konan Bédié qui est aujourd’hui un homme délaissé, abandonné, isolé et seul, qui ne sait plus à quel saint se vouer. L’ancien chef de l’Etat vient d’aggraver sa situation déjà regrettable en déterrant ‘’un vieux démon’’, son ‘’concept de l’ivoirité’’, un ‘’monstre’’ rugissant contre les étrangers vivant dans ce pays. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder les vases. Après la nomination de hauts cadres, grands soutiens financiers du PDCI au sein des hautes instances comme le Conseil national, le Bureau politique, le Conseil politique, une dernière vague vient de tourner définitivement le dos à ‘’N’Zuéba’’. Les dernières nominations survenues ces jours-ci dans le Comité directeur, les départementales et régionales viennent de sonner le glas du ‘’patriarche’’ de Daoukro. Bédié et le PDCI sont complètement K.O debout. Et l’espoir de ce retour aux affaires en octobre 2020 comme il le prévoyait s’es envolé, évanoui dans la nature, lâché par tous ses anciens soutiens. Son rêve s’est totalement brisé. Anéanti, Bédié est à genoux aux pieds de Laurent Gbagbo d’où lui viendra peut-être un hypothétique secours de l’ancien prisonnier de la Cour pénale internationale. Triste sortie de la scène politique pour un octogénaire qui aurait pu constituer ‘’une bibliothèque vivante’’, un ‘’expert-consultant’’ pour sa sagesse et sa somme d’expériences en sciences politiques. Abandonné par tous ses ‘’suiveurs’’, Bédié est bien amer envers tous ses allié d’hier.

Igor Wawayou
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment