Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Zone industrielle de Yamoussoukro : le Ministre Souleymane Diarrassouba obtient 250 ha et rappelle l’attachement du Président de la République à la ville natale de Félix Houphouët-Boigny

Publié le vendredi 19 juillet 2019  |  Ministères
Cérémonie
© Ministères par DR
Cérémonie de remise symbolique de chèque aux détenteurs de droits coutumiers de la zone industrielle de Yamoussoukro
Yamoussoukro, le jeudi 18 juillet 2019. Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a procédé, à l’hôtel président, à la remise symbolique de chèque aux détenteurs de droits coutumiers de la zone industrielle de Yamoussoukro.


Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a procédé, le jeudi 18 juillet 2019, à l’hôtel président, à la remise symbolique de chèque aux détenteurs de droits coutumiers de la zone industrielle de Yamoussoukro. Cette première tranche de paiement a mobilisé la somme de 1 312 500 000 et est l’aboutissement d’un protocole d’accord des populations d’Akpessekro et de Zambakro avec l’Etat de Côte d’Ivoire.

« Par cet acte fort, vous contribuez à l’atteinte des objectifs du gouvernement. Soyez-en remerciés », s’est-il félicité. Mieux, il a ajouté que la création de cette nouvelle zone industrielle aura des retombées bénéfiques, en termes de modernisation et de création d’infrastructures socioéconomiques, de nombreuses activités et surtout de création de nombreux emplois pour les jeunes et les femmes.
« Comme vous le constatez, l’aménagement de la zone industrielle de Yamoussoukro s’inscrit bel et bien dans la vision du Gouvernement et démontre à plus d’un titre l’attachement du Président de la République à la ville natale du Père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, feu Félix Houphouët-Boigny », a souligné le Ministre Souleymane Diarrassouba.

Toute chose qui justifie les diligences des services compétents de son département ministériel, à l’effet de finaliser le processus de purge de droits coutumiers, afin de sécuriser le site de la nouvelle zone industrielle et d’achever les études techniques d’aménagement des 250 hectares avant la fin de l’année 2019

Faut-il le noter, dans le cadre de l’installation d’une zone industrielle à Yamoussoukro, les populations d’Akpessekro et de Zambakro ont cédé 750 hectares, à l’issue d’un protocole d’accord portant sur la somme totale de 3,750 milliards Fcfa. La première tranche estimée à 1 312 500 000 Fcfa constitue 35% du montant total. En 2020, 1 218 750 000 Fcfa, soit 32,5% seront reversés aux détenteurs de droits coutumiers et enfin, en 2021, ceux-ci percevront 1 218 750 000, les 32,5% restants.

Au nom des bénéficiaires, Kouamé Kouamé Honoré le porte-parole a salué le gouvernement et le Président de la République pour avoir entamé le processus de purge des droits sur cette parcelle de terre déclarée zone industrielle par décret en 1997. « Depuis cette date, nous avions connu une vague de gouvernements qui se sont succédé. Mais seul votre gouvernement avec à sa tête le Premier ministre Monsieur Amadou Gon Coulibaly a daigné penser à nous. Monsieur le Ministre soyez-en remercié », a-t-il reconnu.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment