Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le CERFAM, troisième centre de lutte contre la faim et la malnutrition dans le monde, selon le ministre Aka Aouélé

Publié le dimanche 21 juillet 2019  |  AIP
Développement
© Ministères par DR
Développement de la santé digitale: signature de partenariat interministériel
Abidjan, le 21 juin 2019. Signature d`un protocole d`accord de partenariat entre le ministre de la santé et de l`hygiène publique et le ministre de l`économie numérique et de la poste pour le développement de la santé digitale en Côte d`Ivoire. Photo: Aka Aouélé, Ministre de la Santé et de l`Hygiène Publique


Abidjan,(AIP)-Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Eugène Aouélé Aka, a révélé, à l’occasion d’une conférence de presse tenue samedi à Abidjan, que le centre d’excellence régional contre la faim et la malnutrition (CERFAM) est le troisième au monde après ceux de la Chine et du Brésil.

Il a indiqué que ce centre est au service de l’Afrique, en partenariat avec le Programme alimentaire mondial (PAM).

Ce centre doit être une fierté pour la Côte d’Ivoire. Il doit être vu comme un élément qui va booster l’agriculture en Côte d’Ivoire, parce qu’en tant que pays agricole par excellence, l’on a souvent regretté le fait que l’agriculture ne soit pas faite avec de bonnes pratiques, a affirmé le ministre Aka Aouélé.

Pour sa part, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, le Pr Bakayoko Ly-Ramata, a fait savoir que ce centre aura un impact très important dans la réduction de la faim et de la malnutrition, parce qu’il y a des compétences qui vont permettre d’utiliser les résultats de la recherche rapidement.

Inauguré en mars, le CERFAM est une institution régionale appuyée par le PAM. Il entend favoriser le partage des bonnes pratiques, des expériences et des succès dans la lutte contre la faim et la malnutrition entre les pays du continent. Il a quatre principales fonctions, selon la représentante résidente du PAM en Côte d’Ivoire, l’assistance technique, la recherche, le partenariat et le plaidoyer.

(AIP)

Sdaf/kp
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment