Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

RHDP et la présidentielle 2020 : Une grosse machine électorale qui va humilier cette opposition radicale,Ouattara a donné la feuille de route

Publié le mercredi 24 juillet 2019  |  L’Essor Ivoirien


Au fur et à mesure que l’on s’approche de l’échéance électorale de 2020, la frousse gagne cette opposition ivoirienne extrémiste qui se complait dans des bavardages inutiles, délaissant le terrain politique au RHDP qui sait qu’une élection se gagne en investissant ce terrain politique.

La Parti unifié-RHDP est aujourd’hui le creuset où militent les Ivoiriens soucieux de préserver la paix et la stabilité retrouvées aux prix de mille sacrifices par le pouvoir Ouattara. Y a-t-il encore du monde dans ces formations politiques bien bavardes de l’opposition ? Elles se sont toutes vidées au profit du RHDP qui prône tous les jours, la paix dans les cœurs et les esprits.

Saignée humaine dans les partis radicaux

Depuis la création du Parti Unifié-RHDP, c’est un véritable désert que l’on constate dans tous les partis politiques qui rament à contre courant de la paix. Du PDCI-RDA de l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, en passant par le FPI de Laurent Gbagbo, le PIT de Romain Francis Vangah Wodié, le MFA d’Anaky Kobénan, l’UPCI de l’ancien ministre Gnamien Konan, l’UDPCI du ministre Albert Mabri Toikeusse, le RHDP est ce ‘’gros fleuve dans lequel se jettent aujourd’hui les rivières’’ que constituent ces formations politiques vidées aujourd’hui de leur monde et qui apparaissent de nos jours comme des coquilles vides. C’est ce constat amer du dépeuplement aggravé de ces partis qui fait peur à l’opposition ivoirienne qui n’est pas sûre de remporter les joutes électorales de 2020 et qui donne de nos jours, des signes de ne pas vouloir aller pour éviter cette grosse humiliation qui se profile à l’horizon face à la grosse ‘’artillerie ou grosse machine électorale du RHDP’’ qui a les talents qu’il faut, les hommes de mission et de devoir du RHDP, fortunés, des soutiens sans faille pour le Parti Unifié, financièrement s’entend. A contrario, les caisses des partis de l’opposition sont aujourd’hui désespérément vides, or une élection présidentielle, c’est au bas mot plusieurs dizaines de milliards de nos francs.
La galère humaine et financière des partis de l’opposition

Ces partis de l’opposition qui ne comptent que quelques ‘’forts en thème’’ tirent le diable par la queue. C’est le désert humain, la galère financière car les cotisations se font rares dans ces familles politiques où tout le monde a déposé ses valises au RHDP, le parti dans le cœur des Ivoiriens parce qu’il veut pérenniser la paix, cette denrée précieuse léguée par le père de la Nation, le président Félix Houphouët-Boigny. Aux yeux de tous en Côte d’Ivoire, c’est sans conteste, le RHDP qui marche véritablement ‘’sur les traces’’ de Félix Houphouët-Boigny, d’où cette ruée vers le Parti Unifié, les autres prêchant la xénophobie, ‘’l’ivoirité’’, la haine raciale et tribale. Des ‘’ingrédients’’ très dangereux pour l’union, la discipline, le travail, la fraternité, le rassemblement et le ‘’vivre ensemble’’ dans la cohabitation pacifique. Naturellement, le RHDP ne peut que drainer derrière lui qu’un beau monde, les populations ivoiriennes ne voulant plus entendre des crépitements des armes ou encore des bruits de botte. Voilà pourquoi ils se tournent en masse vers le RHDP pour regarder dans la même direction, celle de la paix. Leur choix est déjà fait, les dés sont déjà jetés. Voilà ce qui fait ‘’rugir’’ cette opposition déjà battue d’avance et qui se cramponne à une refonte totale de la Commission Electorale Indépendante (CEI), une pure fuite en avant pour maquiller son incapacité et impuissance à battre à la loyale ou dans les règles de l’art en 2020, le Parti Unifié.

Un terrain déjà quadrillé par le RHDP

Pendant que cette opposition négative se ridiculise chaque jour en se signalant par des menaces, des invectives et intimidations, le RHDP ne perd pas le temps dans des bavardages inutiles. Il y a très longtemps que ses dirigeants ont compris qu’une élection se gagne sur le terrain et non en battant le pavé comme les opposants s’apprêtent à le faire. Il y a donc très longtemps que le RHDP a investi le terrain en envoyant régulièrement ‘’ses équipes commando’’, des hommes qui connaissent le terrain politique et que le pays profond connaît aussi. Voilà comment on prépare une élection pour la remporter. Quand cette opposition se réveillera, sortira de son sommeil profond, de son ‘’immaturité politique’’, ce sera pour constater en octobre 2020 qu’elle a lamentablement échoué à remporter ces joutes électorales. Parce qu’elle a passé son temps ‘’à chanter et à danser’’ comme la cigale paresseuse dans la Fable de Jean Lafontaine. Et elle n’aura demain que ses yeux pour pleurer à chaudes larmes et à crier à la fraude électorale comme à l’accoutumée. C’est le travail sur le terrain qui paie, et non les ‘’bruits’’ dans la presse nationale.

Ouattara le grand visionnaire, l’ordonnateur et coordonnateur de la mobilisation sur le terrain depuis le Palais présidentiel au Plateau

Grand ‘’cerveau politique’’ et grand visionnaire, le président Alassane Ouattara est à son poste de guide éclairé des actions sur le terrain. Depuis le Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, il ne sommeille ni ne dort pour assurer la victoire du RHDP en octobre 2020, car la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, c’est à peu près dans 14 mois exactement. L’heure n’est plus aux discours, aux bavardages, mais à des actions de sensibilisation, de mobilisation et de recrutement sur le terrain politique en ratissant très large. En grand penseur du RHDP, il vient de sonner la fin de la recréation pour tous. Le terrain les appelle. Alassane Ouattara a donc convié le lundi 22 juillet 2019 son ‘’équipe commando’’ pour leur donner l’ordre de mission, la feuille de route, les consignes et directives. La grosse machine électorale du RHDP va donc se déployer sur le terrain, là où il faut séduire et convaincre les électeurs. Ouattara a été donc clair, ferme et précis avec des instructions aussi claires et précises. Pas question de céder un iota du terrain à une opposition malade de son ‘’inertie politique’’. Pas donc de passe à l’adversaire. Il faut donc le réduire à une partie incongrue dans tout le pays, ‘’le déloger’’ de tout ce qu’il pense être encore fief. Le coordonnateur de ces missions de quadrillage du pays tout entier a déballé les consignes et l’objectif à atteindre : une victoire éclatante avec un score soviétique en octobre 2020. Un triomphe qui va renvoyer l’opposition à ses rêveries et illusions. Les hommes et femmes pour accomplir cette campagne victorieuse existent en nombre suffisant. Ce sont des hommes pétris de talents, de qualité. Les arguments existent également. En 8 ans d’exercice du pouvoir d’Etat, ce sont plus de 8.000 réalisations à travers tout le pays. Un bilan élogieux, dense, incommensurable et jamais égalé en Afrique. Ouattara l’a pensé, annoncé et réalisé, tenant ici les promesses qu’il a faites à ses concitoyens lorsqu’il avait sollicité leur suffrage en 2010 et 2015. C’est un homme de parole. Il l’a dit lui-même hier : « Quand un Ouattara dit, il le fait ». Le commando n’aura pas à faire de grands efforts pour séduire et convaincre les populations ivoiriennes. Ouattara leur a déjà facilité la tache en reconstruisant ce pays avec des chantiers et réalisations qui dépassent largement le bilan de son ‘’géniteur’’ en politique, le président Félix Houphouët-Boigny. Avec cette kyrielle de réalisations, Ouattara a déjà assuré la victoire pour le RHDP. Le pays est déjà ‘’bouclé’’, ‘’clôturé’’. Les ‘’Soroïstes’’ qui déclaraient récemment ‘’que le pays est bouclé pour Soro’’ sont venus très tard dans un monde vieux. Le RHDP les a, il y a longtemps, dépassé sur le terrain. Et ses tournées annoncées pour ces jours-ci, ne seront que de simples revues des troupes pour maintenir la flamme allumée de la victoire du RHDP en 2020. Et surtout les prémunir, les appeler à la vigilance quand des ‘’vendeurs d’illusions, des chantres des aventures ambigües ’’ viendront vers elles demain.

La grosse machine électorale pour une campagne victorieuse sur le terrain : l’opposition tremble déjà sur ses bases

La grosse machine électorale du RHDP est annoncée ces jours-ci sur le terrain et l’opposition ivoirienne tremble déjà sur ses bases. « Qui veut aller loin, ménage sa monture », le RHDP a compris le sens bien fondé de cette vérité de lapalisse et est constamment sur le terrain, pendant que l’opposition significative est dans des bavardages stériles. Ce sont des hommes de terrain que l’arène politique connaît. Ils ont l’étoffe nécessaire pour rabattre le caquet à l’adversaire et le renvoyer à ses rêveries. Des habitués de la scène politique, de fins observateurs en contact permanent avec leurs bases. Ils ne sont jamais coupés des réalités de l’arrière-pays. Cela compte dans une élection. Et seule cette opposition en panne sèche de jugeote pense qu’ne élection se gagne en mettant sous sa coupe la CEI. Une grave erreur politique qui l’a déjà coulée pour 2020.

La victoire en chantant ! Ou ‘’to be continued’’

Le RHDP est le parti qui s’est mieux préparé, en rendant constamment visite avec les électeurs avec lesquels il n’a pas coupé le pont. A contrario, l’opposition a été toujours à équidistance du pays profond, de la base. En octobre 2020, c’est donc en chantant et en dansant que le RHDP se rendra aux urnes. ‘’Y a pas match, ni photo’’, la victoire est assurée, garantie parce que Ouattara a beaucoup ‘’bossé’’ pour placer son pays dans le concert des nations développées et émergentes. Aucun livre ne peut contenir toutes les réalisations de Ouattara. Les émissaires du RHDP n’auront pour tache que d’inviter les électeurs à constater à travers tout le pays de par eux-mêmes, le travail colossal abattu par le président Alassane Ouattara, seulement en presque moins de 8 ans de bonne gouvernance. Ouattara bis repetita, diront en 2020 ses concitoyens pour qu’il poursuive l’œuvre de reconstruction de la Côte d’Ivoire. RHDP, ‘’to be continued’’, la victoire en chantant en 2020, car c’est déjà dans la poche ! Grâce au bilan du président Alassane Ouattara.

Igor Wawayou avec Bill Terrasson
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment