Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Transformation des produits agricoles : le Maroc décerne le prix prestige du meilleur artisan africain à l’ivoirien Sawadogo Moussa

Publié le mercredi 24 juillet 2019  |  Abidjan.net
Sawadogo
© Abidjan.net par JOB
Sawadogo Moussa, PCA de SCINPA (Coopérative ivoirienne de négoce des produits africains)
L`ivoirien Sawadogo Moussa, PCA de SCINPA Coopérative ayant reçu le 13 juillet, au Maroc le prix prestige du meilleur artisan africain


Après avoir été décoré en décembre 2018 comme meilleur artisan africain du développement de la filière agricole, cette année, le 13 juillet dernier au Maroc, il a été également promu meilleur promoteur africain.

Sawadogo Moussa, PCA de la coopérative SCINPA (Coopérative ivoirienne de négoce des produits africains), n’a même pas fini de savourer cette joie que le samedi 20 juillet, au cours de la cérémonie de clôture des JAAD 2019, le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa, lui décerne la médaille de chevalier national de l’ordre de l’agriculture.

Son secret, a-t-il dit, n’est autre que le travail. La coopérative SCINPA (Coopérative ivoirienne de négoce des produits africains) qu’il dirige a pour objectif d’aider les producteurs à être autonomes comme l’Etat le veut et selon lui 90% des producteurs de cette coopérative le sont.

" Nous transformons le café, nous faisons du chocolat et aussi du savon. A ce jour, 100 femmes sont formées et 3000 seront formées. Cela nous a plu de participer aux JAAD 2019 pour montrer ce que nous faisons et pour solliciter de l’aide pour faire encore plus et créer des emplois pour enlever les jeunes de la rue", a-t-il expliqué.

Bien que n’étant pas encore au stade de l’exportation, SCINPA excelle déjà dans la transformation et grâce au ministère de l’agriculture, cette coopérative a pu participer deux fois au salon de l’agriculture à Paris.

"Ça fait qu’au niveau de Paris, il y a un certain nombre de supermarchés qui demande notre café. Au niveau de l’Afrique, au Maroc par exemple, le café, le chocolat et les savons de SCINPA sont demandés. En Afrique aujourd’hui, nous arrivons à écouler les produits que transformons. Nous attendons éventuellement des commandes bientôt qui vont nous permettre de plus écouler, de vendre et de pouvoir rémunérer nos femmes", a indiqué Sawadogo Moussa, PCA de la coopérative SCINPA.

Selon lui, après le pas vers la transformation, il faut franchir le cap de l’industrialisation pour offrir plus d’opportunités d’emplois à beaucoup de jeunes et aux femmes, et générer plus de revenus aux producteurs.

JOB
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment