Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Appui aux médias : l’aide publique évaluée à 9 milliards de FCFA de 2009 à 2018

Publié le vendredi 26 juillet 2019  |  CICG-Côte d’Ivoire
Les
© CICG-Côte d’Ivoire par DR
Les Rendez-Vous du gouvernement: le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré face à la presse
Abidjan, le 25 juillet 2019. Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, invité de la conférence de presse « Les rendez-vous du gouvernement » du Centre d’Information et de Communication gouvernementale (CICG) a indiqué, le 25 juillet 2019 à Abidjan, que de 2011 à 2019, la Côte d’Ivoire a gagné 88 places au classement mondial de Reporters Sans Frontières, en passant de la 159è à la 71è place.


Invité de la 7è édition de « Les rendez-vous du gouvernement » organisée par le Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG), le 25 juillet 2019 à Abidjan, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, a indiqué que l’aide publique à la presse, cumulée de 2009 à 2018, s’élève à environ 9 milliards de FCFA.
« L’aide publique de l’Etat, de 2009 à 2018, s’élève, de façon cumulée, à environ 9 milliards de FCFA, dont 700 millions de FCFA pour le financement de la formation et des études, 6 milliards de FCFA affectés aux subventions et dons et 2,5 milliards de FCFA constitutifs d’un fonds de garantie des emprunts bancaires », a déclaré Sidi Tiémoko Touré.

Selon le ministre en charge de la Communication et des Médias, le Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP) a ainsi financé le renforcement des capacités managériales des chefs d’entreprise, encouragé l’innovation et la modernisation et subventionné les entreprises de presse.

Le FSDP a également apporté son appui à la création de la Mutuelle sociale des Médias (MS Média) pour une meilleure politique sociale en faveur des journalistes et professionnels de la communication.

Cette mutuelle, a-t-il expliqué, couvre 80% des dépenses médicales de ses adhérents. Ceux-ci disposent aussi d’un fonds de solidarité lors des évènements heureux ou malheureux.


Sidi Tiémoko Touré a, par ailleurs, annoncé qu’un projet de décret élargissant les champs d’intervention du Fonds a été déposé au secrétariat général du gouvernement.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment