Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Amélioration de la gouvernance en Afrique: le MAEP redynamise ses structures locales

Publié le vendredi 26 juillet 2019  |  Abidjan.net
Atelier
© Abidjan.net par PR
Atelier technique sur les structures nationales du Mécanisme Africain d`Evaluation par les Pairs
Abidjan le 25 juillet 2019.Un atelier technique sur les structures nationales du Mécanisme Africain d`Evaluation par les Pairs (MAEP) s`est ouvert ce jeudi à Abidjan.


Il s’est ouvert ce jeudi 25 juillet à Abidjan, l’atelier technique sur les structures nationales du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP).

Souhaitant la bienvenue à ses hôtes, Bernard Konan, président de la gouvernance national à indiqué que trente-neuf (39) pays membre du MAEP participent à ce rendez-vous initié par le MAEP continental et qui vise à revitaliser les organes nationales.

En effet, les résultats satisfaisant du MAEP concernant l’amélioration de la gouvernance en Afrique, a motivé la décision des chefs d’État et de Gouvernements de l’Union Africaine (UA) d’élargir le mandat de cette organisation au suivi de la mise en oeuvre de l’agenda 2063 de l’UA et des Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU et l’intégration du MAEP au sein de l’UA.

Face à ces nouveaux défis, doublé de l’adhésion de nouveaux pays à ce mécanisme, cette rencontre va identifier les besoins des structures nationales en charge de la gouvernance de collaborer et coordonner leurs activités.

Les secrétaires nationaux, à travers le président du conseil des secrétariats nationaux, Sandjima Doumbia, ont souhaité que l’assistance se penche sur les textes constitutives.

Quant au Directeur Général du MAEP, il a plaidé pour des structures nationales fortes à travers des lois qui les protègent afin que le changement de Gouvernement n’influence pas leurs élans.

L’Union Africaine à demandé de faire adhérer tous les pays d’Afrique à ce mécanisme. La Côte d’Ivoire qui est déjà membre à traduit son attachement aux objectifs de cette structure.

Représentant le ministre de l’Intégration Africaine et des ivoiriens de l’Extérieur, Kalilou Sylla, Directeur de cabinet adjoint, a invité les participants à réfléchir sur les défis et échanger les meilleures pratiques qui vont fortifier le Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs dans l’atteinte de ses objectifs pour le bonheur des populations.

Les recommandations de cette rencontre seront présentées aux point focaux au cours d’une rencontre en Afrique du Sud dans le mois d’août.

P. R.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment