Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le gouvernement ivoirien appelle à une synergie d’actions pour lutter contre la traite des personnes

Publié le lundi 29 juillet 2019  |  AIP
Signature
© Abidjan.net par PR
Signature du mémorandum d’accord de la seconde phase du projet d’appui à la réintégration des personnes retournées et à la cohésion sociale
Abidjan le 12 juillet 2019. Dans le cadre de la seconde phase du projet d’appui à la réintégration des personnes retournées et à la cohésion sociale, un mémorandum d’accord a été signé ce vendredi en présence de la Ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné. Photo: Mariatou Koné, Ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté


Abidjan, Le gouvernement ivoirien par la voix de la ministre de la Solidarité de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné, a appelé lundi tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la traite des personnes à œuvrer dans une synergie d’actions afin de mettre fin à cet «esclavage des temps modernes».

La ministre a rendue publique une déclaration du gouvernement produite en prélude à la journée internationale de lutte contre la traite des personnes, qui se tient chaque 30 juillet. L’édition de cette année est placée sous le thème « Traite des êtres Humains : Appelez votre gouvernement à agir».

Pr Mariatou Koné a exhorté les autorités administratives et politiques, les autorités traditionnelles, leaders communautaires, les guides religieux, les organisations de la société civile, les artistes, les sportifs, les professionnels des médias et de la communication, à une mutualisation des efforts.

En ce qui concerne le gouvernement, celui-ci a pris des mesures vigoureuses, pour lutter contre ce fléau. Il s’agit notamment de l’adoption de la loi portant lutte contre la traite des personnes et créant le comité national de lutte contre la traite des personnes, de la prise d'un décret portant attribution, organisation et fonctionnement du Comité national de lutte contre la Traite des personnes, présidé par le Premier ministre, de l’élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre la traite des personnes, assortie d’un plan d’action quinquennal (2016-2020).

« Nous devons agir ensemble. Maintenant ! Et dire NON à la traite des êtres humains » a insisté la ministre.

En Afrique, depuis 2016, selon les données de l’Union Africaine, on estime à trois millions d’adultes et un demi-million d’enfants victimes du Travail Forcé, du trafic des personnes et de l’esclavage moderne. Pratiquement, tous les pays africains sont à la fois des pays d’origine, de destination et de transit de la traite des personnes, a souligné la ministre Mariatou Koné.

(AIP)

tad/kam
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment