Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Echec de la mise en place d’une plateforme politique FPI-PDCI à Bruxelles : Le oui, mais, de Laurent Gbagbo à Bédié

Publié le mercredi 31 juillet 2019  |  L’Essor Ivoirien


• Un communiqué final ‘’préfabriqué’’ avant la rencontre

La rencontre Gbagbo-Bédié à Bruxelles, en Belgique, a finalement eu lieu le lundi 29 juillet 2019 et la montagne a accouché d’une souris, puisque le président du PDCI-RDA et l’ancien chef de l’Etat ivoirien ne se sont pas mis d’accord pour une nouvelle alliance PDCI-FPI contre le RHDP.

Comme dans la pièce de théâtre jouée hier par le talentueux comédien Adjé Daniel titre éponyme ‘’N’Zélébessè’’, c'est-à-dire ‘’Les mains vides’’, le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, rentré bredouille de Bruxelles. Il n’y a pas eu un grand accord parfait sur la mise en place d’une plateforme politique commune pour aller contre le RHDP à l’issue de la présidentielle de 2020. Laurent Gbagbo ayant pris le soin de baliser les points inscrits à l’ordre du jour. L’époux de Simone Ehivet Gbagbo a évité les sujets qui fâchent, tels que la mise en place d’une plateforme politique, une nouvelle alliance politique, en face du parti unifié-RHDP. Une telle plateforme suppose qu’il faut définir au préalable qui sera ‘’le cavalier’’ et qui ‘’le cheval’’. Gbagbo et Bédié n’en ont pas fait cas pour éviter de réveiller des ‘’vieux démons’’. Ils se sont gardés de parler seulement de réconciliation nationale, de paix et de l’avenir politique de la côte d’Ivoire. Le point sur une alternance en 2020 au niveau de cette alliance n’a pas effleuré leurs idées. Et on peut donc affirmer que la fumée blanche n’est pas sortie du toit de la résidence-hôtel de Laurent Gbagbo à Bruxelles, en Belgique. Attendre plusieurs jours pour une si maigre moisson ? On a prévenu que rien de sérieux ne peut sortir de cette rencontre, mais ils se sont entêtés dans les deux camps à prophétiser tambour battant, que c’est la rencontre de tous les espoirs. Leurs campagnes médiatiques menées hier tambour battant se sont soldées par un fiasco, un échec cuisant. Et ils se rendent compte eux-mêmes aujourd’hui qu’ils ont vendu un ‘’pétard-mouillé, du pipeau’’ à leurs partisans. De sources proches des deux anciens chefs d’Etat, Laurent Gbagbo serait resté tout le temps prudent et vigilant, évitant tous les non-dits, ce qui peut prêter à des interprétations des plus divergentes. Au finish, le communiqué final pondu ne reflèterait pas la vérité. Il aurait été produit avant la rencontre.

Est-ce à dessein ? a-ton voulu sciemment tromper les partisans et la Côte d’Ivoire qui avaient les oreilles tournées vers Bruxelles, la capitale belge ? Ce communiqué remis à la presse proche émane-t-il de la maison du PDCI-RDA à Cocody ou du FPI ? Puisque la rencontre n’était pas ouverte à la presse et donc s’est déroulée dans la plus grande discrétion. Rien n’a filtré aussi de ce huis-clos puisque le président Bédié ne s’est pas ouvert à la presse à sa sortie d’audience. N’est-ce pas le fruit de l’imagination fertile des ‘’suiveurs’’ des deux anciens chefs de l’Etat ? Ce communiqué final pue à mille lieues, la machination, la manipulation, l’intox et un maquillage de la vérité. Mais avouons pour le moment que l’alliance FPI-PDCI, ce n’est pas pour demain, Laurent Koudou Gbagbo ayant poliment décliné l’offre de ‘’N’Zuéba’’ qui est aujourd’hui très loin de constituer une plateforme politique forte en face du RHDP qui les empêche de dormir. Les fruits escomptés ne sont pas à la mesure des fleurs. Une grande déception quant à la création d’un axe du mal contre le parti unifié-RHDP.

Ben Yachid
(Stagiaire)
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment