Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Plus d’une centaine d’Eckistes se sont réunis à Oumé

Publié le mercredi 31 juillet 2019  |  AIP


Oumé– Un séminaire a réuni 113 Eckistes, adeptes de la religion Eckankar et sympathisants venus de Gagnoa, Divo, Abidjan, Yamoussoukro et Oumé, sur le thème « comprendre le langage de l’âme».

Le séminaire a eu lieu, lundi et mardi, à travers des causeries et des débats autour de plusieurs ateliers entre autres « le développement de la capacité de survie de l’être, la découverte du pouvoir de l’imagination créatrice en soi, la transformation de vie grâce aux exercices spirituels ECK etc ».

Pendant ces deux jours, les Eckistes ont démontré que l’âme est étincelle divine éternelle, elle ne meurt jamais. Ils ont également mis un accent sur l’assistance de la religion Eckankar dans la résolution des difficultés qui surviennent dans le quotidien des Eckistes.

Ce séminaire riche en enseignements, selon les Eckistes, a permis à tous ceux qui étaient présents de savoir que la religion Eckankar a un guide spirituel appelé Harol Klemp, le Mahanta, le maître ECK vivant dans les activités externes et internes qui permettent aux adeptes de résoudre leurs problèmes.

A la clôture du séminaire, Angéline Kili conférencière principale des activités d’Eckankar en Côte d’Ivoire, a dit sa satisfaction quant au bon déroulement des travaux. Elle a surtout attiré l’attention des Eckistes sur le HU, le chant d’amour à Dieu qui aide au développement des capacités spirituelles au moyen de la lumière et du son de Dieu, seuls déterminants de la religion Eckankar.

dl/kkf/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment