Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Diaspora
Article
Diaspora

3e édition des Awards des étudiants de la diaspora: étudier dans une université en occident ne garantit pas directement un emploi ( Experts )

Publié le samedi 3 aout 2019  |  Abidjan.net
Ouverture
© Abidjan.net par JOB
Ouverture de la 3ème édition des Awards des étudiants de la diaspora
Les festivités de la 3ème édition des Awards des étudiants de la diaspora ont débuté ce vendredi 02 Août, au Centre National des Matières Scientifiques (CNMS) de Cocody.


Après l’ouverture officielle, les festivités de la 3ème édition des Awards des étudiants de la diaspora ont débuté ce vendredi 02 Août, au Centre National des Matières Scientifiques (CNMS) de Cocody, par un panel dont le thème : Y’a-t-il adéquation entre le système de la formation et le secteur de l’emploi existant en Côte d’Ivoire ".

Initiée par le Réseau Ivoiriens des Diplômés de la Diaspora (RIDD), C’est une plateforme qui vise à faciliter l’insertion professionnelle des étudiants de la diaspora en leur donnant des informations sur l’écosystème de l’emploi et leur permettant de développer d’autres aptitudes pour booster leur employabilité .

Ces étudiants ont été nombreux à participer au panel qu’offrait cette tribune : " Y’a-t-il adéquation entre le système de la formation et le secteur de l’emploi existant en Côte d’Ivoire ", animé par Souleymane Soro, président du Réseau ivoirien des gestionnaires des ressources humaines. selon lui, ’’ il n’est plus question de penser qu’étudier dans une université en occident garantit directement un emploi. Le marché de l’emploi est dynamique, la compétence est rude. Il vous faut résoudre l’équation personnelle’’.

Pour le panéliste, le diplôme ne donne qu’une présomption de connaissance, l’école, la renommée, mais seulement l’aptitude des candidats va démontrer leur compétence à obtenir le poste.

Il les a invités à développer "l’intelligence situationnelle" pour s’adapter aux exigences du temps en matière d’ employabilité.

Comme plusieurs participants, Djénéba Fofana, étudiante en journalisme à Moscou (Russie), a exprimé sa satisfaction d’avoir participé à ce panel. « J’ai des amis qui sont revenus depuis 1 à 2 ans sans obtenir un emploi. A le savoir, je développait beaucoup de peur sur mon probable retour au pays après ma formation. Toutes ces informations reçues me galvanisent et me donnent les rudiments de rentrer au pays après ma formation », s’est elle exprimée.

Steeve Essis, président du Réseau Ivoirien des Diplômés de la Diaspora, a, quant à lui, indiqué que la thématique de cette 3e édition répondait aux besoins de 1000 diplômés de la diaspora interrogés en termes de sondage. Il a traduit la disponibilité du réseau à accompagner et conseiller les étudiants de la diaspora dans leur insertion professionnelle.

Cette 3e édition sera marquée en plus des panels, par " le top recrutement " : qui est un espace dédié à la mise en relation des profils et les entreprises, "le networking" : présentation des modèles de réussite venus de la diaspora et enfin le gala des Awards qui va distinguer les 12 meilleurs étudiants provenant de la France, du Maroc et du Sénégal, les pays à l’honneur.

JOB
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment