Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Awards de la Sage-femme 2019: Kouamé née Saraka Affoué désignée Super Lauréate

Publié le lundi 12 aout 2019  |  Abidjan.net
Awards
© Abidjan.net par DA (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Awards de la Sage-femme 2019: Kouamé née Saraka Affoué désignée Super Lauréate
Lundi 12 Août 2019.


« La venue au monde d’un bébé est un moment d’angoisse ». Que serait ce moment plein d’interrogations sans la sage-femme ? Cette dernière étant au cœur de la naissance de l’être humain. C’est donc pour magnifier cette brave femme dont l’action n’est pas toujours reconnue à sa juste valeur que s’est tenue la deuxième édition des « Awards de la sage-femme » le samedi 6 juillet au Palm Club Abidjan-Cocody.
Cette manifestation est l’initiative de l’Association des Sages-Femmes Ivoiriennes (ASFI) présidée par Madame YAO née DIALLO AWA avec la collaboration du Syndicat des Sages-Femmes Ivoiriennes (SYNSFI) et du Syndicat des Sages-Femmes de Côte d’Ivoire (SYSAFCI), en partenariat avec la Société Danone Nutricia Côte d’Ivoire.
Le but visé étant de reconnaitre les mérites des sages-femmes afin de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle, néo-natale et infantile.

Sur la base de critères préalablement définis et diffusés à toutes, 60 sages-femmes ont été nominées, 20 lauréates et 01 sacrée lauréate des lauréates 2019 ; Mme KOUAME née SARAKA Affoué Solange qui exerce le métier à l’hôpital général de Didiévi depuis plusieurs années a été désignée Super Lauréate des Awards de la Sage-femme 2019

Il est à noter que les critères de sélection ont porté sur les éléments suivants : être inscrite à l’ordre des sages-femmes ; être membre d’une association, être en service depuis au moins trois ans, n’avoir jamais reçu de sanction disciplinaire, être novatrice, assidue, ponctuelle et toujours correctement vêtue.

Les autres critères de choix qui ont milité en sa faveur ont été la lettre de motivation, les témoignages de la hiérarchie, des patients, de ses consœurs.

Améliorer la qualité des prestations des sages-femmes afin de réduire la mortalité maternelle, néo-natale et infantile et célébrer l’excellence et la qualité de soin maternel et infantile, voici les raisons qui ont poussé l’ASFI, avec à sa tête la présidente Mme YAO née DIALLO Awa a lancé ces Awards.

« Nous voulons voir toutes les sages-femmes de Côte d’Ivoire atteindre le même niveau d’excellence et qu’aucun décès néo-natal ne soit imputable à la corporation » dira-t-elle.

La marraine Madame SORO Natogoma GON, a félicité celles qui ont reçu une distinction car elles sont désormais, pour elle, des ambassadrices auprès de leurs collègues et ont pour mission de les encourager à changer de comportement et à plus de professionnalisme dans le travail de tous les jours.

« Il vous faut vous approprier l’hymne de la sage-femme qui renferme tous les atouts pour être une sage-femme compétente. Quand il y a des limites, il faut s’avoir s’arrêter. Quand la situation nous dépasse, référons les malades pour éviter de se retrouver dans une situation compliquée et difficile » a-t-elle conseillé.

Ajoutant l’acte à la parole, la marraine a offert un appareil permettant de dépister et traiter rapidement les cancers du col de l’utérus

La représentante du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Docteur DIANGO Claudine, Directrice des Soins Infirmiers et Maternels, a par ailleurs rendu hommage à la présidente de l’ASFI pour le travail remarquable qu’elle abat dans la profession.

Elle a assuré que le ministère de tutelle loue cette initiative d’honorer les sages-femmes et encourage les récipiendaires à participer, aux côtés du Gouvernement à l’atteinte de l’Objectif Durable de Développement vision 2030 (ODD3) relatif à la santé et au bien-être.

Ces femmes sont au cœur de la santé du couple mère-enfant et elles doivent s’affirmer professionnellement, selon elle, dans les bonnes pratiques de la prise en charge dudit couple.

« Il est démontré que les sages-femmes bien encadrées et bien formées peuvent délivrer 85% des soins adaptés aux besoins des femmes et leurs nouveau-nés. » a-t-elle révélé. Mais, bien avant, adhérons à toute initiative visant à créer l’émulation chez les sages-femmes, à cultiver l’excellence dans l’accomplissement de leur mission.

DA

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment