Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bruxelles: La rencontre Bédié – Gbagbo livre des secrets, ce que les leaders du Pdci et du Fpi se sont dit, les cas Soro et Affi au menu

Publié le mardi 13 aout 2019  |  Abidjan.net
Nouvelle
© Abidjan.net par CK
Nouvelle constitution : Bédié donne des orientations aux députés du groupe parlementaires PDCI-RDA
Jeudi 06 octobre 2016. Au lendemain de la présentation du projet de loi de la nouvelle Constitution par Chef de l`Etat ivoirien, Alassane Ouattara aux députés à l’Assemblée nationale, l`ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié (photo) a eu une rencontre avec le groupe parlementaire PDCI-RDA , le parti qu’il dirige, au siège Abidjan-Cocody.


On en sait davantage sur la rencontre à Bruxelles, le 29 juillet dernier, entre les ex-présidents de la République, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Du moins si l’on en croit les dessous révélés par le confrère, Jeune Afrique (JA), dans son édition sur le marché depuis le dimanche 11 août 2019.

L’hebdomadaire panafricain donne, en effet des échos du tête-à-tête entre ces deux leaders respectivement du Pdci-Rda et du Fpi en Belgique. Comme il fallait s’y attendre, outre la question de la réconciliation évoquée dans le communiqué finale de la rencontre, les élections présidentielles de 2020 figuraient en bonne place des échanges que le ‘’Sphinx’’ de Daoukro a eu avec l’ex-tenant du pouvoir.

Henri Konan Bédié, écrit JA, aura fait part à Laurent Gbagbo de sa volonté de reconquérir le pouvoir perdu en 1999, dans un coup d’Etat. Il aurait traduit, à cet effet son souhait de voir le leader du Fpi, ainsi que son parti, lui apporter son soutien. En retour, le Pdci s’engagerait pour le partage du pouvoir et la réhabilitation de tous les cadres encore en exil de l’ex-parti au pouvoir, à commencer par l’ex-président lui-même, en attente de sa liberté totale après avoir été jugé et acquitté par la Cour pénale internationale sur une accusation de crime contre l’humanité commis pendant la crise post-électorale de 2010 - 2011.

A cette proposition, Laurent Gbagbo, souligne, selon JA, a demandé un temps de réflexion avant de donner sa position. Toutefois, le natif de Mama a instruit ses collaborateurs à l’effet d’entrer en contact avec ceux de son illustre hôte du jour afin d’entrevoir ensemble une plateforme commune de l’opposition.

Dans la dynamique, l’ex-président de la République aura confié à son prédécesseur au Palais d’Abidjan les cas de son ancien Premier ministre, Guillaume Soro, ex-président déchu de l’Assemblée nationale en rupture de banc avec le pouvoir actuel, et Pascal Affi N’guessan, président légalement reconnu du Fpi, son parti. Henri Konan Bédié devrait trouver la parade pour rapprocher ces deux personnalités dont les relations avec Laurent Gbagbo restent semées d’embuches. Va-t-il réussir ce pari ? Les jours et semaines à venir le diront. Le président du Pdci-Rda, ayant annoncé pour très bientôt, la mise en place de la plateforme de l’opposition. Calendrier, qui semble confirmé par Guillaume Soro, en affichant le samedi dernier, face à des partisans à Paris, que quelque chose se passera d’ici septembre à octobre. Wait and see !``



F.D.BONY
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment