Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Promotion des loisirs : Bientôt une quarantaine de centres et mini-parcs à travers le pays

Publié le mardi 13 aout 2019  |  Ministères
Promotion
© Ministères par DR
Promotion des loisirs : Bientôt une quarantaine de centres et mini-parcs à travers le pays
A la faveur de la clôture des activités des centres de loisirs des vacances du ministère du Tourisme et des Loisirs, le 10 août, à SOS Village d’enfants à Abobo, une annonce de taille a été faite par l’Inspecteur général dudit ministère


A la faveur de la clôture des activités des centres de loisirs des vacances du ministère du Tourisme et des Loisirs, le 10 août, à SOS Village d’enfants à Abobo, une annonce de taille a été faite par l’Inspecteur général dudit ministère.

Représentant Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des Loisirs, à la clôture de la saison estivale 2019, des Centres de loisirs initiés par la Direction des Loisirs dudit ministère, l’Inspecteur général, Pascal Mahan, a annoncé la mise en branle de la politique nationale de promotion des activités de loisirs. Et ce, dans le cadre de la Stratégie « Sublime Côte d’Ivoire », boussole qui, jusqu’à l’échéance 2025, devrait booster la destination ivoirienne et qui comprend la volonté du ministre Siandou Fofana, à travers une politique hardie, de promouvoir les loisirs par de grands projets. Il s’agit entre autres, « d’Akwaba Parc et de la construction d’une quarantaine de mini-parcs de loisirs dans plusieurs localités du pays. Des structures qui, de par leurs équipements, serviront de cadre de pratique et de promotion des loisirs sur l’ensemble du territoire ivoirien ».

Ouverts le 29 juillet, pour l’édition 2019, à Abobo, Adjamé, Cocody et Yopougon, les espaces d’évasion et de socialisation du ministère du Tourisme et des Loisirs ont accueilli plus de 450 enfants. Et dans le même élan que l’Inspecteur général, le Directeur des Loisirs, Dr Emmanuel Gala Bi, a indiqué qu’il est scientifiquement prouvé que l’enfant se socialise mieux par le jeu et la prise de rôle. Ainsi, autour du thème « Les centres de vacances pour une culture de paix et de cohésion sociale », les petits colons ont-ils été imprégnés des valeurs du vivre-ensemble, de la solidarité et du partage. Avec, en sus, la possibilité de laisser libre cours à leur talent créatif, artistique, sportif, manuel, ainsi qu’à une ouverture aux fondements civiques, culturels, touristiques et linguistiques de toutes les régions du pays. Les résultats de leur décade d’immersion dans les centres est plus que prodigieux. Notamment en matière de saynètes, ballets et autres œuvres d’arts plastiques avec des objets récupérés.

Des « Clubs-Loisirs » dans les écoles dès la rentrée…
Les enfants et leurs encadreurs n’ont eu que des mots de reconnaissance au ministre Siandou Fofana pour cette initiative qui en est à sa deuxième édition, après une d’essai, et qui devrait connaître des lendemains enchantés. Mieux, les responsables du ministère du Tourisme et des Loisirs, ont indiqué qu’en partenariat avec le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, des « Clubs-Loisirs » seront initiés dans les écoles, dès la rentrée prochaine, afin d’inculquer la notion de gestion de temps libre, donc de loisirs, à même d’équilibrer la formation intégrale des enfants. Ce qui fera dire au Dr Gala Bi : « C’est donc pour moi le lieu d’indiquer que la prise charge des enfants et des adolescents pendant leur temps libre par des activités de loisirs est d’une importance capitale pour leur développement psychologique et leur participation sociale. En organisant des loisirs sains en leur faveur, on contribue ainsi à la régression des comportements antisociaux et autodestructeurs au sein de cette catégorie sociale d’une part et au développement de notre pays d’autre part ».

Et de donner force de vie à cette interpellation de l’auteur Pablo Neruda selon laquelle : « L’enfant qui ne joue pas n’est pas un enfant, mais l’homme qui ne joue pas a perdu à jamais l’enfant qui vivait en lui et qui lui manquera beaucoup ».
Il s’est agi donc, corrélativement à ce qui précède, pour la Direction des loisirs, à la faveur de l’édition 2019 des centres de loisirs, au nom du ministre Siandou Fofana, de démontrer qu’avec des activités de loisirs encadrées et aux contenus didactiques et ludiques efficients, pendant les grandes vacances, les enfants peuvent développer des facultés cognitives et s’approprier des valeurs civiques et morales.
Commentaires
Playlist Art et Culture
Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment