Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Ferkessédougou et le président Alassane Ouattara/ Un pacte de confiance scellé depuis le 1er janvier 1942 : Ce que le PR a fait pour la région du Tchologo

Publié le mardi 20 aout 2019  |  L’Essor Ivoirien


L’amour que voue le département de Ferkessédougou au président Alassane Ouattara ne date pas d’aujourd’hui. C’est depuis le 1er janvier 1942 à Dimbokro que ce lien de sang a été scellé. Comme quoi, ceux qui ont déclaré hier Ferkessédougou est déjà ‘’bouclé’’ pour Soro Guillaume n’est qu’un gros mensonge cousu de fil blanc.

Le 7 juillet 2013, le président Alassane Ouattara était en visite d’Etat dans le Tchologo avec pour capitale, la ville de Ferkessédougou. Prenant la parole ce jour-là après le maire de la commune, Ouattara Blidia Alain Hyacinthe, M. Pégawagnaba Boniface, député et porte-parole des populations, a dit une parole forte qui s’est vérifiée 6 ans après, à l’occasion de la grande cérémonie et d’hommage au président de la République, SEM Alassane Ouattara. Ce jour-là, c’était tout simplement phénoménal, époustouflant, historique, féérique et inoubliable. Un cinglant revers pour les ‘’Soroïstes’’ qui claironnaient avant ce grand rassemblement inégalé en Côte d’Ivoire que Ferkessédougou était déjà ‘’bouclé’’ pour l’ex-chef rebelle non repenti, l’Honorable Soro Kigbafori Guillaume. Boniface Pégawagnaba avait bien raison quand il déclarait déjà le 7 juillet 2013 ceci : « Oui, Excellence, c’est vous notre livre blanc, et ce n’est pas aujourd’hui que nous avons commencé à l’écrire ! C’est depuis le 1er janvier 1942, à Dimbokro. Nous sommes bien là dans une communion de destin et nous ne nous faisons point d’inquiétude quant au développement du département de Ferkessédougou… » Aujourd’hui, les actions vigoureuses du président Alassane Ouattara dans cette zone donnent raison à l’Honorable Pégawagnaba Boniface. N’en déplaise aux médisants du camp Soro sur le pouvoir d’Abidjan. M. Ouattara Blidia Alain Hyacinthe, premier magistrat de Ferkessédougou a souligné les liens de sang qui unissent le numéro 1 ivoirien à ce département qui est le sien aussi.

Des liens séculaires de fraternité que les ‘’Soroïstes’’ ne peuvent aujourd’hui effacer

« En vous recevant, c’est à la fois le chef de l’Etat et le digne et valeureux fils de la région du Tchogolo que nous avons l’insigne honneur d’accueillir… Nous considérons, à juste titre, ce choix comme une marque d’attachement et d’estime à toutes les forces vives de Ferkessédougou qui n’ont jamais douté de vous et qui ne jurent que par vous. Les Ferkoises et les Ferkois vous ont soutenu dans les moments difficiles et continuent de vous soutenir. Ils croient en votre politique ambitieuse de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’orée 2020 », dixit Ouattara Blidia Alain Hyacinthe, maire de Ferkessédougou. Un pacte de confiance que les Ferkoises et les Ferkois ne sont pas prêts d’oublier, même si aujourd’hui Soro Guillaume et ses ‘’obligés’’ sont passés dans l’opposition depuis le 8 février 2019 et passent pour des ‘’auditeurs oublieux’’ d’un tel pacte de sang ou de fraternité. Et le maire de Ferkessédougou de conclure son speech ce 7 juillet 2013 par ces mots. « Vous faites la fierté de la région et nous savons compter sur vous pour l’amorce du développement de notre commune qui, des années durant, n’a pas pu faire d’investissements, du fait de la longue et grave crise que notre pays a traversée. Femmes, hommes, jeunes et vieux ont tous le regard tourné vers vous ». Une confiance totale des Ferkoises et Ferkois à leur frère, le président Alassane Ouattara. L’Honorable Pégawagnaba qui a succédé au maire au pupitre a encore traduit ce bail de confiance entre le département de Ferkessédougou et le premier citoyen ivoirien. « M. le président, l’aboutissement heureux de votre engagement et votre génie politique ouvrent une ère nouvelle à la Côte d’Ivoire, ère de progrès et d’espoir pour l’ensemble des populations vivant sur le territoire ivoirien. Aujourd’hui, plus que jamais, elles réaffirment leur soutien sans faille et leur disponibilité à vous accompagner dans la mise en œuvre de votre programme de gouvernement qui fera de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020. M. le Président, les populations voudraient, de par ma modeste voix, vous exprimer leur gratitude au regard des travaux entrepris dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence et tous ceux initiés ou en cours, à la faveur de la présente visite d’Etat. » Voilà qui vient confondre l’Honorable Soro Kigbafori Guillaume et ses partisans qui nient aujourd’hui, par pure mauvaise foi, les grandes actions de développement du président Alassane Ouattara dans la région de Tchologo.

Ouattara : ce que nous allons faire pour cette région

« …J’ ai vu les difficultés que continuent de vivre nos populations. Mais j’ai lu également beaucoup de bonheur sur le visage des uns et des autres. Le bonheur de revoir leur fils. Je vous remercie car me voir, pour beaucoup, est un soulagement, compte tenu des épreuves que nous avons vécues. » et le président Alassane Ouattara d’annoncer qu’il a beaucoup de projets pour la région du Tchologo. « Notre région a besoin de beaucoup de choses. Que ce soient les problèmes d’eau potable, la question de routes, d’électricité, le prix du coton, de l’anacarde et ainsi de suite. C’est par le travail d’ailleurs qui est notre point fort que nous arriverons à transformer la région. » Ce n’est pas ici le député de Ferkessédougou, Soro Kigbafori Guillaume qui a fait ce constat, (le développement de sa région étant son dernier souci), mais plutôt le président Alassane Ouattara qui est toujours à l’écoute de son peuple. Il dira pour conclure son adresse à la population de Ferkessédougou ceci : « Nous avons de grandes ambitions. Que ce soient dans les domaines de l’eau potable, de l’électricité, de l’école, de la santé, des infrastructures, ainsi de suite… La nécessité de développer cette région qui est parmi les plus pauvres de Côte d’Ivoire. Je sais qu’ensemble, nous bâtirons une région forte et prospère qui peut être un grenier pour l’ensemble du District et l’ensemble de la Côte d’Ivoire », fin de citation. Après avoir lui-même posé le diagnostic, sans une information de l’ex-PAN Soro Kigbafori Guillaume, le président Alassane Ouattara est passé à l’acte pour combler le retard de développement de la région du Tchologo. Ne dit-il pas souvent que « Quant un Ouattara le dit, il le fait ? » Il a également, en plus d’apporter le développement, de sortir Ferkessédougou de l’obscurité, résolu les problèmes de sécurité relevés par l’administration et non par un de ses fils, l’ex-PAN Soro Guillaume. Et c’est en reconnaissance à ses grandes et multiples réalisations dans le Tchologo que ce département a organisé le 29 juin 2019, une journée de reconnaissance et d’hommage au chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara. Un message fort envoyé à l’ex-chef rebelle non repenti pour lui dire qu’entre Ouattara et le Tchologo, c’est comme l’arbre et l’écorce, pour parler comme l’Honorable Boniface Pégawagnaba, le pacte de confiance entre le président Alassane Ouattara et le Tchologo date depuis les temps immémoriaux, précisément pour les anciens, du 1er janvier 1942, date de naissance à Dimbokro (Côte d’Ivoire) du premier citoyen ivoirien. Soro Guillaume n’était pas encore né. Il est venu très tard dans un monde très vieux, puisque le bail de confiance ne date pas de 2013 ou 2019, mais plutôt du 1er janvier 1942. Il ne peut donc rien y changer. En témoigne la démonstration de force et de puissance le 29 juin 2019 dans la ville de Ferkessédougou qu’il considérait hier à tort avec ses partisans, comme son bastion imprenable. Le RHDP y a démontré que c’était une vue de l’esprit des ‘‘Soroïstes’’. Une phrase à méditer pour le camp Soro, « En politique, on ne dit jamais, jamais ! » Le 29 juin 2019 à Ferkessédougou, le RHDP a démontré que rien n’était ‘’bouclé’’ pour Soro Guillaume. O honte !

Igor wawayou
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment