Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
International

Les émeutiers de Hong Kong qui ont agressé un journaliste doivent être sévèrement punis

Publié le jeudi 22 aout 2019  |  Ambassade


Le soir du 13 août, M. FU Guohao, un journaliste envoyé par le Global Times à l'aéroport de Hong Kong pour rendre compte du chaos qui règnait dans la région administrative spéciale chinoise de Hong Kong, a été séquestré, insulté et frappé par des émeutiers.

L'annonce de cette nouvelle a suscité une colère générale dans toute la Chine cette nuit-là, d'innombrables personnes en ont perdu le sommeil, inquiètes du sort de M. FU Guohao et indignées des actes pervers des émeutiers.

Que ce soit en jetant des bombes d'essence sur la police, en agressant des touristes de la partie continentale de la Chine ou en frappant des journalistes, les émeutiers de Hong Kong se sont livrés à des actes de violence répétés, défiant toutes les lois et règles. Leur comportement, qui témoigne d'un mépris de la loi et de la discipline, est aussi odieux qu'intolérable.

Frapper un journaliste ne mérite pas la moindre indulgence. C'est une violation de l'éthique journalistique, des droits civils et des lois et règlements. Cette violence va complètement à l'encontre des fondements de la moralité et du droit, et les émeutiers doivent être punis par la loi.

Comparée au hideux comportement de ces voyous, le sens de la justice de M. FU Guohao a été admirable. Devant la foule, il a crié : « Je soutiens la police de Hong Kong, allez-y, vous pouvez me frapper », faisant preuve de franchise et d'esprit de justice, à la fois tragique et héroïque ; quand il a finalement été sauvé, il a dit sur la civière : « J'aime Hong Kong, merci, merci », exprimant à chaque instant son amour de Hong Kong, reflétant sa magnanimité et le modèle qu'il incarne. C'est la véritable expression d'un journaliste qui aime la Chine et Hong Kong et plus encore celle d'un éclatant mépris lancé à la face des émeutiers.

Nous ne pouvons que nous réjouir de voir que les forces de la justice se rassemblent. De plus en plus de gens s'opposent à la violence, se rebellent contre les émeutiers, disent non à tous les actes criminels et non à tous les éléments violents.

« Mettre fin aux émeutes et rétablir l'ordre » est aujourd'hui la tâche la plus importante et la plus urgente à Hong Kong. Dans un communiqué, la police de Hong Kong a déclaré « Ils leur ont causé un grave préjudice physique et mental » et qu'elle « mènera activement une enquête approfondie sur l'affaire, sans laisser la moindre énigme non résolue, et traduira leurs auteurs en justice ». Comme dit le proverbe, « Ceux que le ciel veut faire mourir, il les rend d'abord fous ». Ce qui attend les émeutiers, c'est, n'en doutons pas, la sanction de la loi.

L'odieux comportement des émeutiers n'effraiera jamais tous ceux qui, dans le monde, ont un sens de la justice, pas plus qu'il ne fera obstacle à leur détermination de maintenir la stabilité de Hong Kong. Le bien prévaudra sur le mal, et le soleil se lèvera à nouveau sur Hong Kong !
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment