Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des agents de l’état civil sensibilisés sur les nouvelles méthodes d’enregistrements de naissances et de décès à Bouna

Publié le dimanche 25 aout 2019  |  AIP


Bouna - Les officiers d'état civil et responsables de santé du Bounkani, ont été sensibilisés sur de nouvelles méthodes d'enregistrements de naissances et de décès, vendredi, au foyer des jeunes de Bouna.

Ces nouvelles méthodes sont un projet du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, lancées au cours des deux dernières années, avec pour objectif d’améliorer le niveau et la qualité de l’enregistrement des naissances et des décès à l’état-civil.

Plus spécifiquement de faciliter la déclaration, dans les délais, des naissances et des décès enregistrés dans les structures sanitaires, et faciliter la conservation des données relatives aux naissances par les mères.

Selon un expert à la direction générale de la Santé, Dr Toa Bi Irié Laurent, il s'agit d'un processus dans lequel lorsqu'une femme accouche dans un centre de santé ou lorsqu'un parent y décède, l'agent de santé qui l'a reçu, doit remplir un carnet à trois volets auto-carbonés pour permettre la délivrance des certificats dans les plus brefs délais.

Ce projet, financé et soutenu techniquement par l’UNICEF, est programmé dans les régions du Gontougo, Bounkani, Agnéby-Tiassa, La Mé, Sud-Comoé, Indénié-Djuablin, Tonkpi, Guemon et Cavally pour la période 2019-2020.

(AIP)
on/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment