Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filière Anacarde : l’Autorité de régulation du système de récépissés d’entreposage annonce la construction prochaine de 108 entrepôts dans les zones de production

Publié le mardi 27 aout 2019  |  Abidjan.net
Signature
© Autre presse par DR
Signature de convention entre l’Autorité de régulation du système de récépissés d`entreposage et le groupe chinois TBEA
Une signature d`un contrat commercial entre l’ARRE (l’Autorité de régulation du système de récépissés d`entreposage ) avec à sa tête son Directeur Général Professeur Justin Koffi et le Goupe chinois TBEA représenté son Président Directeur Général Monsieur Zhong Yanmin, a eu lieu le 16 août 2019 à Abidjan.


Les zones de production de l’anacarde en Côte d’Ivoire seront dotées bientôt d’entrepôts (108 au total), a-t-on appris lundi auprès de l’Autorité de régulation du système de récépissés d’entreposage (ARRE).



Dans cette perspective, une signature d’un contrat commercial entre l’ARRE avec à sa tête son Directeur Général Professeur Justin Koffi et le Goupe chinois TBEA représenté son Président Directeur Général Monsieur Zhong Yanmin, a eu lieu mi-août à Abidjan.

Ce contrat commercial porte sur la construction de 108 entrepôts dans les zones de production de l’anacarde avec une capacité globale de stockage de plus de 500 000 tonnes.



L’ARRE qui existe depuis 2015 (loi de création) a pour mission de mettre en place un système de contrôle des récépissés d’entreposage électroniques fiable et sécurisé, notamment en conformité avec les objectifs de la Bourse des Matières Premières Agricoles



Le système de récépissés d’entreposage permet effectivement aux déposants (agriculteurs, groupe d’agriculteurs, transformateur ou un négociant) de déposer des marchandises stockables (café, cacao , noix de cajou, cola, maïs, ignames, riz...) en échange d’un récépissé d’entrepôt (RE), le récépissé est un document remis par les opérateurs de l’entrepôt comme preuve que les produits spécifiés de qualité et quantité indiqués ont été déposés à un endroit particulier. C’est un titre qui peut être nanti, échangeable, négociable ou non.

L’exploitant de l’entrepôt qui détient les stocks, garantit la livraison contre le récépissé, et devrait compenser toute perte de valeur du au vol, à l’incendie ou à d’autres catastrophes.



Ce nouveau système a été mis en place par le Gouvernement dans le souci d’aider les différents acteurs du domaine de l’agriculture dans le but de financer la transformation locale des matières premières. Il permet en outre, de sécuriser les financements des banques, de garantir les prix rémunérateurs aux producteurs et de limiter les pertes post récoltes.



C’est un mécanisme innovant de modernisation du secteur agricole conformément aux objectifs de mise en place de la Bourse des Matières Premières agricoles. (BMPA).





R. K.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment