Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Société: Le peuple Nzima de Bassam demande pardon à sa majesté Awoulae Tanoe, Roi des Nzima kôtôkô

Publié le mercredi 28 aout 2019  |  Abidjan.net
Le
© Abidjan.net par DA
Le peuple Nzima de Bassam demande pardon à sa majesté Awoulae Tanoe, Roi des Nzima kôtôkô
Fortement marqué par une crise qui a ébranlé la cohésion sociale des populations de Grand Bassam, le peuple Nzima a fait le recours au pardon a travers une cérémonie traditionnelle dit « Azondjolé » qui a eu lieu au domicile du roi le samedi 24 Août dans le but de ressouder le tissu social fragilisé par les récents événements de Bassam


Fortement marqué par une crise qui a ébranlé la cohésion sociale des populations de Grand Bassam, le peuple Nzima à fait le recours au pardon a travers une cérémonie traditionnelle dit « Azondjolé » qui a eu lieu au domicile du roi le samedi 24 Août dans le but de ressouder le tissu social fragilisé par les récents événements de Bassam


Les termes Nzima « Azon » qui signifient l’oreille « Djolé »qui veut dire la paix et l’étymologie « Azondjolé » qui signifie le calme autour en d’autres termes la paix est un mécanisme habituel issue des institutions Nzima pour résoudre ces problèmes


« Azondjolé » cérémonie traditionnelle est une séance de pardon qui a été précédée d’une démarche qui a consisté pour un comité de sages regroupant des membres de différentes institutions à initié à travers un processus de larges consultations des sept familles qui constituent la communauté Nzima , des chefs de village ,des hommes , des jeunes , des femmes , se fondant sur le dialogue pour résoudre leurs différends quelle qu’en soit la gravité pour aboutir a la paix


Le pardon, la réconciliation, et l’affirmation de l’attachement des Nzima leurs institutions est le triple sens de cette cérémonie traditionnelle qui a lieu à chaque foi qu’il est établi que des incompréhensions ont provoqué ou sont susceptibles de provoquer des dissensions sur la cohésion sociale de la communauté


Retenons que Mr Belin Damoulé chargé de la tradition et de la culture auprès de la royauté au cours d’une conférence de presse qu’il a animée au terme de la cérémonie a rappelé qu’il est d’ordinaire prévu une seconde phase moment de réjouissance populaire qui se traduit par l’abissa symbole perpétuellement renouvelé de l’unité et de la cohésion sociale du peuple Nzima qui se déroulera du 20 octobre au 03 novembre 2019 dans la sérénité.

DA et Sercom
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment