Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Adduction en eau potable : La Lonaci offre un château d’eau et des bornes-fontaines à Koumbara et Djibrosso

Publié le vendredi 30 aout 2019  |  LONACI
Cérémonie
© Autre presse par DR/LONACI
Cérémonie de remise des clés d’un château d’eau et des bornes-fontaines à Koumbara et Djibrosso
Le dimanche 25 août 2019, M. Ouattara Mamadou, Directeur exécutif de la Fondation Lonaci, représentant le Directeur Général s’est rendu à Koumbara pour remettre les clés de l’ouvrage au préfet de Kani qui les a ensuite remises au président du Conseil régional du Worodougou.


Les populations de Koumbara, village de la sous-préfecture de Djibrosso, dans la région du Worodougou ont désormais accès à l’eau potable.
Le village bénéficie, en effet pour la première fois de son histoire, d’un château d’eau d’une capacité de production de 6 mètres cube d’eau construit par la Loterie Nationale de Côte d’Ivoire.
La contrée n’étant pas encore raccordé au réseau électrique national, la Lonaci y a également bâti un forage alimenté à l’énergie solaire.
Quatre bornes-fontaines dont trois à Koumbara et une à Djibrosso y ont aussi été bâties afin de permettre aux habitants de se procurer plus aisément le liquide précieux.
Le coût total des travaux est estimé à plus de 50 millions Fcfa.
Le dimanche 25 août 2019, M. Ouattara Mamadou, Directeur exécutif de la
Fondation Lonaci, représentant le Directeur Général s’est rendu à Koumbara pour remettre les clés de l’ouvrage au préfet de Kani qui les a ensuite remises au président du Conseil régional du Worodougou.
A la grande joie des populations de Koumbara et des villages environnants, qui ont
exprimé toute leur reconnaissance à la Lonaci par la voix de leur porte-parole, Bamba Adama. ‘’ Désormais, nos femmes n’auront plus besoin de braver les dangers de la nature pour aller chercher de l’eau qui n’était guère potable. Nous allons remercier la
Lonaci toute la vie, car l’eau c’est la vie’’, s’est-il exprimé.
Le président du Conseil régional du Worodougou, Bouaké Fofana, a également exprimé
la gratitude de ses administrés à la société nationale des jeux pour toutes les actions qu’elle mène dans la région. ‘’ Vous n’imaginez pas que vous consolidez des foyers.
Quelques fois, en raison du manque d’eau, des couples sont détruits, parce que quand des femmes doivent se lever à 4 heures du matin pour parcourir des kilomètres à la recherche de l’eau qui n’est même pas potable, cela crée quelques fois des désagréments importants. Et des foyers ont été détruits pour cela. Nous n’aurons jamais assez de mots pour remercier la Lonaci’’, a-t-il dit.
Pour le Directeur exécutif de la Fondation Lonaci, ce don s’inscrit dans la mission sociale de la Lonaci. Il a noté que c’est avec un grand plaisir que l’entreprise prend place aux côtés du gouvernement dans la mise en œuvre du programme social. ‘’ Notre présence ici s’inscrit dans la dynamique nationale enclenchée par le gouvernement il y a quelques semaines. En effet, l’accès des populations à l’eau potable est une priorité pour le Président de la république, Sem Alassane Ouattara (…) et le gouvernement. C’est donc avec beaucoup de satisfaction que le Conseil d’administration, la Direction générale de la Lonaci et tout le personnel prennent part à cet important chantier du gouvernement en permettant à nos parents de Koumbara d’accéder à leur tour à la vie, c’est-à-dire à l’eau’’, a-t-il expliqué.

Poursuivant, le représentant du Directeur Général de la Lonaci a également lancé un autre tournant décisif dans l’action sociale de la Lonaci, avec la création de la Fondation Lonaci.
Le Préfet du département de Kani, Boka Kouassi, a relevé l’importance du don de la
Lonaci. ‘’ Il est important de noter que ce qui a été fait ici à Koumbara va au-delà du Worodougou. Soyez rassurés que les populations ayant recouvré la santé grâce à l’eau potable, travailleront mieux dans les champs. Les produits du crû de Djibrosso,
Koumbara et toute la région se retrouveront dans les assiettes à Abidjan, au Mali, au Burkina Faso, etc.’’ a-t-il indiqué, avant d’inviter les populations de Koumbara à prendre soin de l’ouvrage.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment