Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Religion: l’Eglise Evangélique du Réveil de la Côte d’Ivoire réaffirme son unicité

Publié le mercredi 4 septembre 2019  |  Abidjan.net
Religion:
© Abidjan.net par C. T.
Religion: le Révérend Zamblé Yao Germain président national de l’Eglise Évangélique du Réveil de la Côte d’Ivoire (EERCI)


Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 3 septembre 2019, le Révérend Zamblé Yao Germain a apporté des précisions sur la crise et réaffirmé l’unité de l’Eglise Evangélique du Réveil de la Côte d’Ivoire (EERCI), dont il assure la présidence nationale.

Au cours de cette rencontre le président nationale de l’EERCI à réagit face aux propos tenus ce dimanche dernier par le leader de l’église évangélique du Réveil Internationale (EERI), Kpan René. « Ce dimanche un culte d’action de grâce a été organisé à la Riviera Bonoumin, par le leader de l’église EERI, qui a dit avoir obtenu un agrément. Lequel agrément dit que l’EERCI n’existe plus et que notre église serait devenue lui son église. (…) Il a distribué des lettres circulaires à travers ses partisans sans que les membres du bureau national de l’EERCI ne soit informé », a déploré le Révérend Zamblé Yao, président national du Réveil de la Côte d’Ivoire.

Avant de poursuivre, « Il va jusqu’à dire que nous sommes à la phase de la réconciliation que nos églises seraient la même entité. Je tiens une fois de plus à dénoncer ces propos qui ne reflètent pas la vérité actuelle. (…) Il n y’a pas eu de réconciliation nous sommes deux entités distinctes», a-t-il martelé.

A l’en croire, cela repose sur plusieurs fondamentaux, l’EERCI a été créée dans le début des années 1980, ensuite l’agrément a été donné le 21 août 1984. Depuis cette date jusqu’à aujourd’hui, l’Etat de Côte d’Ivoire n’a jamais saisi l’église sur des violations des lois de la République de Côte d’Ivoire. Une église qui a 35 ans ne peut pas disparaître du jour au lendemain.

Tout en rappelant qu’une médiation de l’Ordre des Eglises Protestantes Évangéliques de Côte d’Ivoire (ODECI), ainsi que le Consistoire des Églises Évangéliques, lesquels ont voulu régler la crise à l’amiable, mais malheureusement ont rencontré le refus du fondateur de l’EERI qui voulait, que « je lui fasse d’abord allégeance », s’est indigné le Révérend Zamblé Yao.

Selon le Révérend de l’EERCI au cours d’une rencontre avec la direction des cultes du ministère de l’intérieur et de la sécurité « nous avons stipulé que nous sommes pour une coexistence pacifique. (…) L’objectif de l’église du Révérend Kpan René est clairement différent du notre, qui s’est assignée pour mission d’œuvrer pour le réveil de la Côte d’Ivoire », a-t-il précisé.

C. T.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment