Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Man : les producteurs de café-cacao invités à adhérer au projet de recensement

Publié le samedi 7 septembre 2019  |  Abidjan.net
Man
© Autre presse par DR
Man : les producteurs de café-cacao invités à adhérer au projet de recensement


C’est Podiagouiné, dans le département de Man (582 Km d’Abidjan, Ouest) que le lancement de la campagne de sensibilisation des producteurs de café-cacao, a eu lieu ce jeudi 5 septembre devant une population en attente de bonnes nouvelles.

Les treize régions productrices de cacao sont concernées par cette campagne menée par l’association des producteurs et organisations agricoles de l’ouest montagneux dont le président Obed Doua Blondé, a réussi ce jeudi le pari de la mobilisation.

Il a devant des producteurs Baoulé, Lobi, Yacouba, burkinabè, sénoufo et Guéré, venus de Touba, Bloléquin, Guiglo, Toulepleu, Man et Danané, salué la volonté des présidents ivoirien et ghanéen de fédérer leurs énergies pour offrir un prix rémunérateur aux producteurs de café-cacao.

Mais, cela passe selon lui par le recensement qui permettra à l’Etat de faire la planification du développement. Il a estimé que des opposants à ce projet écument les hameaux et villages des zones de production pour inciter les producteurs à ne pas se faire recenser.

« On voit des sorciers, des malins qui réunissent des baoulé et burkinabés pour leur demander de refuser le recensement. Ils leur disent que le recensement vise à les chasser des terres et leur faire payer l’impôt » à dénonce Obed Blondé Doua.

« Il faut enlever la politique de ce projet de recensement des producteurs et de leurs vergers » a-t-il recommandé.

Lancée en février 2019, le projet de recensement des producteurs et des vergers de café et de cacao, piétine. A la base, une désinformation à l’initiative d’individus qui sillonnent les campements pour dissuader les producteurs.

Pour faire face à ce sabotage, Obed Blondé Doua, président de l’association des producteurs et organisations professionnelles agricoles de l’ouest montagneux (APROPAM), avec le soutien du Conseil café cacao, a initié une campagne de sensibilisation dans les 13 régions de production.

« Ce sont ceux qui plantent dans les forêts classées qui ont peur. Avec cette campagne contre le recensement, nous faisons du mal aux planteurs » a poursuivi Obed Blondé Doua.

Il a fait un tour d’horizon des efforts consentis par les Chefs d’Etat ivoirien et ghanéen pour la sécurité économique des producteurs de café et de cacao.

L’enjeu a donc mobilisé des responsables de producteurs de la filière dont les ressources contribuent à 40% du budget de l’Etat.

Soro Pénatirigué, président de l’Anacaci, a indiqué que « Des gens diront que le recensement conduira à vous faire payer les impôts, chassez ces personnes, elles sont contre votre intérêt » a-t-il réitéré.

Le député de man sous-préfecture, Blon Blaise a rehaussé de sa présence cette cérémonie et invité les producteurs à adhérer à ce projet gouvernemental.


G. K. à Man


Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment