Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Secteur de la banane : Les murisseurs renforcent leurs capacités

Publié le lundi 9 septembre 2019  |  Abidjan.net
Secteur
© Abidjan.net par DA
Secteur de la banane : Les murisseurs renforcent leurs capacités


Les murisseurs ivoiriens, réunis au sein de l’Organisation professionnelle des murisseurs de Côte d’Ivoire (Opmci) ont bénéficié récemment une formation d’un moisdont la restitution, doublée de la remise de matériel de travail, a été faite le vendredi 6 septembre 2019 au siège de l’Organisation centrale des producteurs-exportateurs d’ananas et de bananes (Ocab) et en présence du Secrétaire Exécutif de cette organisation Gabriel Ouidi.
A cette occasion, les acteurs de cette filière agricole se sont accordés notamment sur le processus de conditionnement des produits, en optant pour les caisses en plastique. ‘’Concernant le conditionnement, les murisseurs avaient choisi le carton, mais aujourd’hui avec la concertation avec les partenaires, les producteurs qui ont décidé de nous apporter un appui fort pour le contrôle, on a opté pour la caisse en plastique. Parce que le véritable problème de la caisse en plastique, c’est le vol et le prix, bien qu’elle ait une durée de vie aussi longue que la caisse en bois. Une fois qu’on a un appui fort et dissuasif à l’Opmci, je pense qu’on pourra utiliser les caisses en plastique, maintenir le prix de la banane sur le marché et permettre au plus grand nombre de consommateurs, de consommer un produit de qualité à un prix raisonnable’’, a déclaré Martiale Yao, présidente de l’Opmci.

La filière banane dessert ivoirienne a reçu récemment du financement pour développer le marché sous-régional, en vue de mieux répondre aux défis qui se présentent à elle, à savoir la rude concurrence des producteurs de bananes de l’Amérique latine sur le marché européen. Les responsables ont donc jugé bon de renforcer les capacités des murisseurs, un des maillons faibles de la filière, comme l’a relevé Gabriel Ouidi.
‘’L’objectif, c’est l’amélioration de nos conditions de travail : le transport, le conditionnement, le volume, les difficultés d’écoulement en période de pic, de conservation…pour augmenter notre capacité de stockage, ça nous aidera beaucoup’’, a déclaré Martiale Yao.
‘’Notre organisation a été mise en place pour promouvoir les bonnes pratiques de murissage…et professionnaliser la fonction de murisseur’’, a encore ajouté Martiale Yao.
Le murissage consiste à aller faire les enlèvements dans les plantations, les mettre dans les chambres froides et mettre des produits adaptés au murissage de la banane, c’est-à-dire la faire passer du vert au jaune…
Le matériel suggéré par l’experte-formatrice colombienne Yulueth Rivera et reçu ce jour est surtout composé d’acétylène, une sorte de gaz qui est aussi bien utilisée en Europe qu’en Amérique latine, et qui est un produit respectueux de la santé publique.


DA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment