Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

FMI/Côte d’Ivoire : 32 parlementaires de l’UEMOA avec la Mauritanie et la Guinée Bissau planchent sur la gestion et les politiques macroéconomiques

Publié le lundi 9 septembre 2019  |  Abidjan.net
La
© Abidjan.net par Atapointe
La gestion et les politiques macro-économiques au centre d`un séminaire à l`assemblée nationale
Abidjan le 09 septembre 2019. A l’initiative du Fonds Monétaire International, un séminaire sur la gestion et les politiques macro-économiques a été organisé ce Lundi à l`assemblée nationale.


Un séminaire des parlementaires de l’Afrique de l’Ouest sur la gestion et les politiques macro économiques, a ouvert ses portes ce lundi 9 septembre, à la salle de la Rotonde de l’Assemblée Nationale à Abidjan (Côte d’Ivoire), à l’intention de 32 parlementaires de 09 pays de l’UEMOA plus la Mauritanie et la Guinée Bissau.

En l’absence, du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire (ANCI), l’ouverture de ces travaux a été présidée par son vice-Président, FEH Sundé, ayant à ses côtés le Directeur FMI AFRITAC Ouest (Centre régional d’assistance Technique pour l’Afrique de l’ouest), Samir JAHJAH et de Lucie MBoto FOUDA, du Département Communication du FMI.

Après avoir abrité son premier débat d’orientation budgétaire, le 17 juin 2019, dans le cadre de la mise en œuvre du budget programme en janvier 2020, grâce à sa collaboration avec le FMI (Fonds monétaire international), l’ANCI vient offrir aux parlementaires francophones l’opportunité de comprendre les enjeux et les motivations liés aux orientations macroéconomiques et à la bonne gouvernance.

Il s’agira d’apprécier au mieux la dynamique et les défis auxquels les économies des pays de l’UEMOA ainsi que celles de la Mauritanie et la Guinée Bissau, font face au regard des perspectives mondiales.

Selon le vice-Président, FEH Sundé, l’importance de ce séminaire tient dans la mesure où, chaque parlementaire, porteur des besoins de son électorat en particulier et de son peuple en général, est, chaque année, soumis à l’exercice d’évaluation et de validation des choix budgétaires du Gouvernement de son pays, dans un contexte de rareté de ressources.

« La refondation de la gouvernance en Afrique exige une transformation beaucoup plus profonde des attitudes et aptitudes des acteurs, en vue de la mise en œuvre de nouvelles pratiques en matière de gestion des finances publiques », a-t-il déclaré.

Le Directeur AFRITAC de l’Ouest, Samir JAHJAH, a, pour sa part, souligné que ce séminaire organisé par le FMI à l’attention des parlementaires de l’Afrique de l’Ouest, vient renforcer leurs capacités à mieux appréhender le mandat du FMI et ses divers domaines d’activités.

Une occasion pour sensibiliser les parlementaires sur les enjeux économiques et leur rôle dans la gestion et la mise en œuvre des politiques macroéconomiques.


JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment