Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des acquis dans les ressources animales et halieutiques (ministre)

Publié le mardi 10 septembre 2019  |  AIP
Des
© Autre presse par DR
Des acquis dans les ressources animales et halieutiques (ministre)


Abidjan-Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani s’est réjoui lundi des acquis enregistrés dans le département des Ressources animales et Halieutiques lors de la passation de charges avec son successeur Dosso Moussa sous la supervision du conseiller-technique du secrétaire général du Gouvernement, Mme Aminata Bamba.

Ces acquis, selon M. Adjoumani, sont le document de politique sectorielle, le plan stratégique de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture (PSDEPA 2014-2020), adopté le 28 décembre 2016 par le gouvernement ivoirien. Ce document de politique aligné sur le programme national d’investissement agricole (PNIA) et le plan national de développement (PND) donne les orientations stratégiques et les axes d’intervention du ministère des Ressources animales et halieutiques.

Les différents programmes ont été conduits avec efficacité et les résultats sont satisfaisants. La production de viande de volaille qui était de 18 000 tonnes soit 0,90 kg par habitant en 2011 est passée, en 2018, à 56 000 tonnes soit 2,2 kg par habitant. Celle des œufs de consommation a été doublée et couvre les besoins des populations. Les grands projets dans la filière porcine ont fait passer la production nationale de 8 000 tonnes en 2011 à 11 000 tonnes en 2018, soit une augmentation d’environ 40%, malgré les différentes crises de peste porcine africaine.

La production de la filière bétail-viande, dans les différents ranchs, est passée de 600 bovins en 2011 à 1 505 aujourd’hui, soit une augmentation de 150% et de 500 ovins en 2011 à 1 288, soit une augmentation de 160% pour les ovins. La quantité de poissons pêchés qui était de 52 500 tonnes en 2011 est passée en 2018 à 110 000 tonnes, soit une augmentation d’environ 110%.

Tous ces résultats ont été réalisés grâce au "professionnalisme, à la disponibilité, à l’esprit d’équipe et à la franche collaboration des agents", a souligné l'ex-ministre des Ressources animales et halieutiques.

Après avoir exprimé ses félicitations au ministre Kobenan Kouassi Adjoumani pour le travail abattu, Dosso Moussa a appelé ses collaborateurs à se rendre disponibles dans le travail en vue de la poursuivre des grands chantiers à venir.


bsp/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment