Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des sages-femmes formées sur la déontologie de leur métier

Publié le mardi 10 septembre 2019  |  AIP


Bondoukou, Au total, 25 sages-femmes des régions du Gontougo et du Bounkani ont été formées, lundi, à Bondoukou (Nord-est) sur la loi, l’éthique et le code de déontologie régissant la création et le fonctionnement de la corporation, à l’initiative de l’Ordre des sages-femmes et maïeuticiens de Côte d’Ivoire.

Cette formation, en collaboration avec le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) s’est tenue en prélude à l’investiture de la nouvelle présidente du conseil régional de l’Ordre des sages-femmes et maïeuticiens. Elle vise à orienter la future équipe dirigeante sur la gestion d’un ordre professionnel, a expliqué la présidente nationale de l’Ordre, Mme Oulaï Philomène.

Elle a indiqué que les sages-femmes ont l’impérieux devoir de redorer le blason de la corporation par une bonne organisation de la profession afin de mettre fin à la vision « très étriquée » de la pratique de la sage-femme.

Celle-ci se résume au mauvais accueil, à l’irrégularité de l’accès aux soins, le retard dans la prise de décision, l’auto paiement ainsi qu’aux violences basées sur le genre.

Mme Oulaï a profité pour placer le mandat de la nouvelle présidente régionale de l’Ordre sous le signe de la rigueur dans le travail afin « d’organiser, contrôler, gérer et assainir la profession ».

Créé en mars 2014, l’Ordre des sages-femmes et maïeuticiens de Côte d’Ivoire impose l’éthique professionnelle et les droits et devoirs des membres de cette corporation.

(AIP)

zaar/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment