Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Les partis de Gbagbo et Bédié annoncent un meeting conjoint samedi à Abidjan

Publié le mardi 10 septembre 2019  |  APA
Conférence
© Abidjan.net par Serges T.
Conférence de presse relative au meeting conjoint du FPI-PDCI
Mardi 10 Septembre 2019. Kamagaté Brahima du PDCI et Koné Boubacar du PDCI ont co-animé une conférence de presse relative au meeting conjoint du Front Populaire Ivoirien et du Parti Démocratique de Côte d`Ivoire prévue pour le 14 septembre prochain


Le parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI, ex-allié au pouvoir) présidé par Henri Konan Bédié et la branche radicale du Front populaire ivoirien ( FPI, opposition) dirigée par Laurent Gbagbo, ont annoncé mardi à Abidjan la tenue d’un meeting conjoint des deux partis prévu samedi prochain dans la zone sud de la capitale économique ivoirienne.

« Le meeting conjoint d’Abidjan sud prévu le samedi 14 septembre prochain est une occasion solennelle d’un nouveau départ que nous voulons prendre ensemble pour sauver la Côte d’Ivoire du chaos dans lequel les gouvernants actuels veulent l’enfermer », a dit dans une conférence de presse conjointe M. Koné Boubacar au nom des directions du « FPI de Gbagbo », son parti, et du PDCI représenté par Brahima Kamagaté, l’un de ses secrétaires exécutifs.

Selon M. Koné, ce meeting conjoint FPI-PDCI est l’aboutissement de la volonté des ex-présidents ivoiriens Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié qui ont lancé un appel à la réconciliation des ivoiriens depuis leur rencontre historique à Bruxelles le 29 juillet dernier.

« C’est dans la mise en oeuvre de cet appel conjoint de Bruxelles des deux personnalités que ces partis ont entrepris de mener des actions conjointes sur le terrain», a-t-il expliqué, soulignant l’urgence de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.

De son côté, Brahima Kamagaté, le vice-président du parti de Bédié chargé de la jeunesse a expliqué que le lieu exact du meeting conjoint de ces deux formations politiques phares de l’opposition ivoirienne, sera connu mercredi.

« Nous avions souhaité tenir ce meeting au stade Robert Champroux de Marcory. Mais le ministre des sports qui nous a reçu ce matin, a indiqué que ce stade est fermé pour des travaux depuis un mois. Le ministre et ses services sont à pieds d’oeuvre pour nous trouver un autre site », a fait savoir M. Kamagaté assurant que « quoi qu’il en soit, ce meeting aura lieu à Abidjan sud ».

Répondant à la question d’un journaliste sur les rapports de son parti avec Pascal Affi N’Guessan, le président statutaire du FPI, M. Kamagaté a affirmé que « pour le PDCI, le président du FPI s’appelle Laurent Gbagbo et pour nous la question d’Affi N’Guessan est derrière nous».

Quant à l’appartenance de Guillaume Soro, l’ancien président du parlement ivoirien à la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix ( CDRP, plateforme de l’opposition mise en place par M. Bédié), l’émissaire du PDCI a soutenu que ce dernier y fait partie car tous les partis se reconnaissant en lui sont membres.

Depuis sa rupture avec le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir, M. Bédié s’est rapproché du FPI de Laurent Gbagbo après une rencontre avec ce dernier fin juillet dernier à Bruxelles en Belgique.

Les deux hommes qui ont décidé de mener des actions conjointes ont appelé à la mise en place d’une plateforme non idéologique regroupant plusieurs organisations politiques de l’opposition. A terme, selon leurs partis respectifs, ce rapprochement entre MM. Bédié et Gbagbo pourrait aboutir à une alliance contre le RHDP d’Alassane Ouattara pour la présidentielle ivoirienne de 2020.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment