Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La rentrée des classes n’est toujours pas effective à Séguéla

Publié le mercredi 11 septembre 2019  |  AIP


Séguéla– Trois jours après la rentrée officielle des classes fixée au 9 septembre, les salles de classe sont toujours fermées à Séguéla où les apprenants sont encore en vacances, étant aux abonnés absents dans la quasi-totalité des établissements primaires et secondaires publics parcourus par l’AIP.

« Ce sont les élèves qui sont le problème. Ce matin, quand je suis venu, il n’y avait que deux dans la cour de l’école », a déclaré le directeur de l’Ecole primaire publique (EPP) Château A, Fié Pascal.

Au groupe scolaire Camp militaire, un ensemble de quatre écoles, dans la cour est déserte, les directeurs et leurs collaborateurs sont présents.

« Malheureusement, les enfants ne viennent pas », a laissé entendre, quelque peu dépité, le directeur de l’EPP Camp militaire 1, Sékongo Doyéré, espérant tout de même que ceux-ci afflueront lundi pour que les cours puissent démarrer effectivement.

La situation est la même au groupe scolaire Sud, à l’entrée sud de la ville, où les salles de classe sont fermées à double tour, à l’exception des bureaux de l’administration.

Dans le secondaire, ‘’l’administration est en place, les professeurs sont là. Ce sont les élèves qui manquent à l’appel’’, a fait savoir l’un des adjoints au chef d’établissement (ACE) du Lycée moderne Dominique Ouattara, tandis que, dehors, sur une table posée à l’entrée de l’administration, se font les retraits des bulletins du deuxième semestre.

« Les emplois du temps sont prêts. Les enseignants le sont aussi. Tout est prêt. On n’attend que les élèves pendant qu’on est dans la phase des inscriptions », s’est, pour sa part, exprimé l’ACE du collège BAD, Mamadou Sylla.

Seule lueur d’espoir dans ce tableau, l’EPP Château C et le Lycée moderne des jeunes filles où les révisions battent son plein avec six élèves au CM2 et trois au CE2.

« Les cours ont bel et bien commencé, surtout en Terminale. Les autres attendent une plus grande affluence lundi pour atteindre une certaine vitesse de croisière », a tenu à rassurer Dosso Baba, l’adjoint du proviseur Ouattara N’Klo Honorine.

Prévue pour se tenir le 5 septembre, la traditionnelle réunion de rentrée scolaire avait été reportée et se tiendra ce 11 septembre au Lycée d’excellence Alassane Ouattara de l’Amitié ivoiro-chinoise de Grand-Bassam.


kkp/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment