Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un projet BAD/CEDEAO exhorté à faire de la Côte d’Ivoire un exemple d’entrepreneuriat féminin

Publié le jeudi 12 septembre 2019  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie de présentation de l`équipe pays du projet "50 millions de femmes africaines ont la parole"
Abidjan le 12 septembre 2019. Dans le cadre de la promotion de la femme et de l`entrepreunariat fémini, l`équipe pays du projet "50 millions de femmes africaines ont la parole" a été présentée ce jeudi à Abidjan.


Abidjan- La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata a exhorté, jeudi, l’équipe pays du projet « 50 millions de femmes ont la parole », à faire de la Côte d’Ivoire un exemple en matière de promotion de l‘entrepreneuriat féminin.

Le projet « 50 millions de femmes ont la parole » est une initiative conjointe de la Banque africaine de développement (BAD) et la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) qui servira de plateforme d’interconnexion entre les femmes entrepreneures africaines en vue d’accélérer leur épanouissement. Ceci à travers un partage de connaissances et d’aptitudes dans le but d’améliorer leur capacité d’accès à l’information financière et non financière.

L’équipe ivoirienne désignée pour le mise en ouvre de ce projet est constituée de 14 membres issus du secteur public, privé et de la société civile. Elle a été installée par la ministre qui a exhorté les membres à donner le meilleur afin de positionner la Côte d’Ivoire sur la question de entrepreneuriat féminin au niveau africain.

L’équipe sera chargée de concevoir un plan d’action selon les trois axes du projet à savoir l’alimentation de la base de données de la plate forme, la communication et la sensibilisation à l’utilisation de celle-ci, la mobilisation des femmes entrepreneures par le mentorat pour leur inscription et l’exploitation de données, a indiqué la ministre.

« J’émets le souhait que cette plate forme, par sa richesse de son contenu, soit un véritable outil au service de l’épanouissement de toutes les femmes de notre cher et beau pays, la Côte d’Ivoire », a signifié Bakayoko-Ly Ramata.

« 50 millions de femmes ont la parole » est un projet financé par la BAD sur 3 ans en partenariat avec la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Marché commun de l’Afrique d’orientale et Australe (COMESA) et la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC). Il est mis en oeuvre dans 39 pays sur le continent africain.


tad/tm
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment