Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Noix de cajou en Côte d’Ivoire : 4 industriels promettent la transformation annuelle de 29.500 tonnes supplémentaires

Publié le vendredi 13 septembre 2019  |  L’intelligent d’Abidjan
Transformation
© Autre presse par DR
Transformation de l’anacarde : l’Etat de Côte d’Ivoire signe un accord de convention avec 4 entreprises industrielles
Au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire qu’ils représentaient, le jeudi 12 septembre 2019, au 18e étage de l’immeuble Postel 2001 au Plateau, les Ministres du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, ainsi que de l’Agriculture et du Développement durable, Kobenan Kouassi Adjoumani ont signé un accord de convention avec 4 entreprises industrielles, en vue de la transformation de l’anacarde.


L’État de Côte d’Ivoire et quatre entreprises industrielles spécialisées dans la transformation des noix de cajou ont signé une convention, le jeudi 12 septembre 2019, au 18ème étage de l’immeuble Postel 2001, à Abidjan-Plateau.

La partie gouvernementale était représentée par les ministres Souleymane Diarrassouba, Adama Coulibaly et Kobénan Kouassi Adjoumi. Au nom du gouvernement, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba a salué l’arrivée des quatre entreprises dans la filière cajou, portant le nombre d’industriels à 12, puisque huit (8) entreprises avaient signé la même convention avec l’État, le 5 août 2019 : « Le gouvernement s’est fixé pour objectif de transformer 50% de la production nationale d’ici 2020 . Pour ce faire, d’importantes réformes ont été mises en œuvre depuis 2013, sous l’impulsion du Président de la République et des actions du gouvernement conduit par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, afin d’améliorer la compétitivité du secteur. Au regard de ces enjeux d’ordre économique et social qui s’inscrivent dans le contexte de la politique de la transformation de nos matières premières agricoles en vue de la création d’une plus-value, le Gouvernement a adopté de nouvelles mesures incitatives complémentaires à celles déjà en vigueur, à travers l’ordonnance n° 2019-587 du 3 juillet 2019, en vue de dynamiser et d’accélérer la transformation locale de la noix de cajou, notamment par l’utilisation optimale des capacités des unités installées et l’entrée de nouveaux investisseurs dans le secteur.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment